Tribune libre de l'association Paires 2 coeurs :

Des pères s'engagent contre les violences intrafamiliales


Publié / Actualisé
Suite à l'actualité récente de l'infanticide de la Commune du Port, nous sommes de nouveau amenés à donner notre opinion sur la politique familiale de l'île ou de métropole qui n'est pas bonne. Tout d'abord, nous exprimons tout notre soutien à la famille et à leurs proches. Un virage de 180 degrés est nécessaire.
Suite à l'actualité récente de l'infanticide de la Commune du Port, nous sommes de nouveau amenés à donner notre opinion sur la politique familiale de l'île ou de métropole qui n'est pas bonne. Tout d'abord, nous exprimons tout notre soutien à la famille et à leurs proches. Un virage de 180 degrés est nécessaire.

Pourquoi ? En effet, comment voulons nous amener l'apaisement au niveau de la famille et de l'équilibre homme-femme-enfant dans une société qui oppose en permanence l'homme et la femme, le papa et la maman ?

Nous sommes plutôt pour la journée de la famille que pour la journée de l'homme ou de la femme : réunir au lieu d’opposer !

Le combat des femmes est légitime, mais quand on leur dit qu'il faudrait la moitié d'hommes et de femmes par exemple chez les Juges aux Affaires Familiales et chez les assistantes sociales, elles rétorquent que ce sont des combats qu'elles ont a gagné, elles ne veulent pas que cela change.

Combattre ou obtenir des avancées dans l'esprit de revanche et de règlement de compte n'est pas bon et ne peut que donner de mauvais résultats.

Là aussi nous ne pouvons les suivre dans ce raisonnement opportuniste et destructeur.

Nous prônons une égalité, un équilibre homme -femme-enfant mais surtout pas de mauvais schémas institutionnels qui déséquilibrent la famille et amène des disparités homme-femme.

Notre système de communication n'est pas bon, tout d'abord il faut lutter contre toutes les violences hommes,femmes et enfants et non pas uniquement contre les violences faites aux hommes ou aux femmes ou aux enfants. Majoritairement une violence des hommes existe dans la société mais en affichant principalement une violence contre les femmes, on renforce encore un peu plus l'image d'un homme ou d'un papa violent et cette image va s'inscrire dans le subconscient chez les enfants et la population.

On croit lutter mais en réalité, on renforce. J'ai déjà lu un article ou le journaliste commençait par les violences intrafamiliales et finissait par un système d'habitude par les violences faites aux femmes.

Tout ce qu'on nous montre dans les médias est violent dans le monde du travail, la société, la famille,etc... Mais parallèlement, on ne montre pas ou peu les bons exemples. Voilà l'image que nous donnons aux jeunes réunionnais et à la famille. Bien sûr il faut combattre toutes les violences de toute nature: physique, sexuelle , administrative, judiciaire, psychologique (aliénation parentale ou autre). Évitons les copier-collés et le système d'habitude.

Recentrons tout notre système de communication sur l'image,la présence et la parole de la famille, rassembler au lieu d'opposer.

Je vais donner des exemples concrets :

• PMI Protection Maternelle Infantile devrait être PPI Protection Parentale Infantile

• Au niveau des Préfets, Secrétaire d'état, Ministres et de leur missions ou l'affichage ne doit être pas uniquement hommes ou femmes mais famille.

Un autre exemple qui fera sourire, mais qui traduit bien que notre société ne suit pas l'évolution des jeunes papas qui veulent de plus en plus s'impliquer au niveau des jeunes enfants même en travaillant :

-installer des tables à langer dans les toilettes femmes et aussi hommes, ce qui est rarissime.

-lorsque une commune organise une sortie pas uniquement femme mais femme-homme et enfant lorsque c'est possible.(vélo, randonnée, marche,etc....)

-favoriser les journées de la famille, colloque, informations, droits des parents,etc....

Lorsque nous discutons avec les citoyens tous nous disent que notre démarche est bonne mais pourquoi alors ce système d'opposition et de confrontation homme-femme et papa-maman ? pour l'argent ? par habitude ? copier-collés ?

Réveillons nous et changeons d'orientation et de politique familiale pour une meilleure pacification et un meilleur équilibre familial. Nous avons tous un rôle à jouer : élus, médias, homme, femme, papa, maman, famille, institutions, privé, public,etc...

Je reste et nous restons optimistes car le changement viendra par une population jeune.... Soyons courageux et lucide pour l'avenir. La réunion peut être exemplaire et dynamique en la matière, mais un réveil est nécessaire.

Bernard BARSAMIAN 
Président de l'Association PAIRE 2 COEURS

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)