Tribune libre du syndicat SNICS-FSU Réunion :

La colère des infirmièr(e)s de l'éducation nationale


Publié / Actualisé
Parce que la réussite scolaire des élèves et des étudiants a toujours été sa priorité, le SNICS FSU s'est mobilisé ce mardi matin 7 mai 2019 devant le rectorat en intersyndicale avec le SNIES UNSA en écho à la manifestation de Paris.
Parce que la réussite scolaire des élèves et des étudiants a toujours été sa priorité, le SNICS FSU s'est mobilisé ce mardi matin 7 mai 2019 devant le rectorat en intersyndicale avec le SNIES UNSA en écho à la manifestation de Paris.

Le SNICS FSU, syndicat majoritaire des infirmiers de l’éducation nationale, alerte sur les modifications graves de conséquences apportées par la loi " Blanquer ".
Les premiers impactés seront les élèves : la santé étant un des déterminants d’une possible réussite scolaire, le SNICS FSU exige le maintien des infirmières au plus près des besoins des élèves, dans les écoles, collèges et lycées.
Face à la vision réductrice et corporatiste de la santé à l’école du projet de loi " Blanquer ", sans dialogue social ni même de débat à l’Assemblée Nationale, il est essentiel que notre ministre prenne enfin en compte l’expertise et la compétence des infirmiers dans l’intérêt de tous les élèves.

SNICS-FSU Réunion

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !