Tribune libre de Jean-Pierre Marchau :

NRL : les Réunionnais paieront la facture


Publié / Actualisé
Le 27 octobre 2013, après l'attribution du marché à Bouygues-Vinci, nous disions ceci dans une interview au site 7 Lames La Mer : "On se demande si la Région en a bien mesuré toutes les conséquences. On le voit aujourd'hui non seulement avec les atteintes aux espèces protégées et la levée de boucliers des associations mais aussi avec les litiges qui apparaissent dans l'affaire des appels d'offre."
Le 27 octobre 2013, après l'attribution du marché à Bouygues-Vinci, nous disions ceci dans une interview au site 7 Lames La Mer : "On se demande si la Région en a bien mesuré toutes les conséquences. On le voit aujourd'hui non seulement avec les atteintes aux espèces protégées et la levée de boucliers des associations mais aussi avec les litiges qui apparaissent dans l'affaire des appels d'offre."

"1,660 milliard d’euros (estimation officielle), ça suscite les convoitises des grands groupes internationaux et tous les coups sont permis. Les Réunionnais en sont réduits à être les spectateurs d’un conflit où les adversaires savent qu’il y a plusieurs milliards d’euros en jeu (le chantier pourrait coûter plus de 3 milliards pour 12 km !), il s’agit pour ces groupes de se partager le gâteau que leur offre Didier Robert.

"Une fois la NRL achevée, il ne restera aux Réunionnais qu’à payer les factures, la facture environnementale, la facture économique et sociale et la facture au sens propre car la Région devra payer la note et n’aura d’autre choix que d’augmenter l’octroi de mer sur certains produits. Il n’y a pas un mot à changer."

Jean-Pierre Marchau
Secrétaire Régional
Europe Écologie Les Verts Réunion

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !