Courrier des lecteurs d'un enseignant muté :

Arrête prend créole pour la moucate


Publié / Actualisé
Sur tout le territoire National, personne ne veut enseigner et aller travailler dans le 93, Seine St Denis, où au quotidien les enseignants et les élèves doivent faire face à une montée de violence depuis des années mais qui semble atteindre son paroxysme. Hier encore un professeur d'histoire géo a été battu et racketté devant son collège et il va démissionner car il n'arrive plus à enseigner dans de telles conditions (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Sur tout le territoire National, personne ne veut enseigner et aller travailler dans le 93, Seine St Denis, où au quotidien les enseignants et les élèves doivent faire face à une montée de violence depuis des années mais qui semble atteindre son paroxysme. Hier encore un professeur d'histoire géo a été battu et racketté devant son collège et il va démissionner car il n'arrive plus à enseigner dans de telles conditions (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

À La Réunion un certain nombre de nos jeunes reçus au concours ont été mutés à Créteil, Versailles, dans le 93 sur des postes de titulaires remplaçants...le poste le plus dur,  dans les villes les plus difficiles pour ne pas dire dangereuses. Ces jeunes n’ont pas refusé la Métropole car conscients du concours national mais pourquoi les envoyer dans ces endroits les plus difficiles pour débuter alors qu’en même temps le rectorat va recruter des contractuels à la Réunion? Nos jeunes sont ils des bouches trous pour les quartiers difficiles à Paris ? On a déjà connu ça dans les années 70 quand il fallait repeupler la cCreuse.

Le Ministre s’en fout, redteur soi disant Créole n’en a que faire et ne bouge pas son petit doigt pour ouvrir des postes malgré les besoins, les syndicats deviennent de plus en plus inefficaces et ne savent plus revendiquer, nos politiques se saisissent du bout des doigts du dossier attendant juste de manipuler les jeunes pour une campagne médiatique en vue des élections.

Voilà le tableau, triste, enrageant. Envoy créole travail dans quartier difficile alors qu’à La Réunion n’a besoin a zot...et les soi disant Gillet zaune, quoi zot i fé ? i râle derrière comme band politique... aux prochaines élections faudra vraiment mettre  un coup de pied dans le derrière tous ces beaux parleurs et montreur de leçons.

Nou lé pas plus, nou lé pas moins ….

Un enseignant muté pour se faire tabasser pour 1400 euros par mois à 10 000 km de son île

   

1 Commentaire(s)

Le Sudiste, Posté
On va dire qu'après ça, une fois formée dans le 93 on peut tranquillement vous renvoyer vers Saint-André ou Le Port sans que vous ayez des inquiétudes :)
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...