Tribune libre du député David Lorion :

Sur la fermeture des trésoreries à La Réunion


Publié / Actualisé
La présentation récente dans la presse du projet de restructuration des Finances Publiques est pour nous inacceptable, notamment dans la quatrième circonscription, avec la suppression de la trésorerie publique de Saint-Joseph. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La présentation récente dans la presse du projet de restructuration des Finances Publiques est pour nous inacceptable, notamment dans la quatrième circonscription, avec la suppression de la trésorerie publique de Saint-Joseph. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Nous avons écrit au Directeur régional des Finances Publiques, le 31 juillet, un courrier d’alerte dans lequel nous sollicitions certains éléments, concernant les suppressions de personnel, les fermetures exactes de trésorerie et dans quelle commune? Ce courrier est resté sans réponse pour le moment.

Nous rappelons que plus de 850 agents de la fonction publique sont concernés par cette réforme engagée par le Ministère. Nous savons que la situation réunionnaise se caractérise par une fréquentation forte des contribuables dans les agences des finances publiques notamment pour l'avis d'imposition. Plus de 35% des foyers fiscaux sont touchés par la fracture numérique ce qui représente en moyenne plus de 30 000 foyers par agence. Une fréquentation nettement supérieure à celle des agences nationales.

Il est difficile d'imaginer une réforme copier-coller de celle de la métropole. La réponse du Ministère est de remplacer ces agences publiques par des " Points de Contacts " autour desquels il règne le plus grand flou. En effet, sur la question de savoir qui seront les agents qui travailleront dans ces " Points de Contact ", des fonctionnaires des finances publiques ou des agents des collectivités territoriales? Quelle est la responsabilité de l'agent de la collectivité, et donc du maire, en cas d'erreurs portant sur un avis d'imposition? Des conventions ont-elles été signées entre l'Etat et la collectivité?

Lorsqu'un administré viendra se plaindre de payer trop d'impôts, viendra t-il désormais le faire auprès d’un agent de la collectivité territoriale ?

David LORION
Député de la 4ème circonscription

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !