Tribune libre de Serge Camatchy :

"Saint-André, fondation d'un développement durable adapté"


Publié / Actualisé
Le territoire Saint-Andréen déborde de richesses naturelles et d'outils modernes. Si l'on ajoute la qualité, l'instruction et l'intelligence des Saint-Andréennes et des Saint-Andréens, nous avons tous les moyens indispensables pour construire - tous ensemble - un projet de développement durable, et créer ainsi de l'activité, des entreprises et de l'emploi. Au delà de 2020.
Le territoire Saint-Andréen déborde de richesses naturelles et d'outils modernes. Si l'on ajoute la qualité, l'instruction et l'intelligence des Saint-Andréennes et des Saint-Andréens, nous avons tous les moyens indispensables pour construire - tous ensemble - un projet de développement durable, et créer ainsi de l'activité, des entreprises et de l'emploi. Au delà de 2020.

C’est inscrit dans nos institutions, le maire et le conseil municipal ont en charge le service public : les crèches, les écoles, la restauration scolaire, le transport, les politiques en faveur des personnes âgées et du public porteur de handicap, des infrastructures routières, la protection et l’aménagement de l’environnement, la gestion de l’eau, le plan de traitement et d’élimination des déchets, le plan local d’urbanisme, l’économie sociale et solidaire, le développement économique...

C’est incontournable, vous et moi, nous continuerons, comme nous le faisons depuis des années, à échanger sur tous ces sujets. Cette fois-ci, mettons-nous, un peu plus, à la place des chercheurs et des scientifiques, comme le géographe René Robert. Parce que, à Saint-André, Comme dans toutes les villes de La Réunion.il y a un grand nombre de génies. " Nous sommes tous des génies ", a même dit l’immense Albert Einstein. Réfléchissons développement de Saint-André.

Réfléchissons développement durable à Saint-André. Avec comme objectif : notre santé, notre alimentation, notre agriculture plus saine, notre urbanisation mieux contrôlée, notre circulation plus pratique, plus efficace et moins polluante, notre politique économique plus pointue, plus humaine et multiple... Construisons ensemble la terre demain pour nos enfants, selon ce proverbe massaï : " Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous empruntons la terre de nos      enfants ".

Avec des Saint-Andréennes et des Saint-Andréens plus matures, plus émancipés et plus responsables, nous avons l’élément principal pour un changement de comportement et pour construire les fondations à ce développement durable. La nature, d’une part, et le progrès, de l’autre, sont les autres matériaux. Quels sont nos besoins ? Quels doivent être nos objectifs ? C’est ensemble que nous devons y réfléchir, puis décider d’un développement durable adapté pour les Saint-Andréennes, les Saint-Andréens. Au delà de 2020...
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !