Tribune libre du député Jean-Hugues Ratenon :

Rachat de vindémia : Didier Robert se réveille enfin


Publié / Actualisé
Dès l'annonce de ce projet de rachat de Vindémia, je me suis mobilisé afin d'éviter cette opération qui pourrait placer le groupe HAYOT en position de quasi-monopole économique territoriale. J'ai rencontré les syndicats, l'Autorité de la concurrence, différents acteurs économiques de l'île, Stéphane Hayot, cosigné une lettre au Président de la République et lancé un appel aux acteurs économiques de la Réunion pour qu'ils s'entendent et faire une offre de rachat de vindémia. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Dès l'annonce de ce projet de rachat de Vindémia, je me suis mobilisé afin d'éviter cette opération qui pourrait placer le groupe HAYOT en position de quasi-monopole économique territoriale. J'ai rencontré les syndicats, l'Autorité de la concurrence, différents acteurs économiques de l'île, Stéphane Hayot, cosigné une lettre au Président de la République et lancé un appel aux acteurs économiques de la Réunion pour qu'ils s'entendent et faire une offre de rachat de vindémia. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Aujourd’hui, Didier Robert donne une conférence de presse et annonce qu’il va saisir les parlementaires pour l’élaboration d’une proposition de loi contre le monopole.                                                     

Mais on ne l’a pas attendu. Depuis 15 jours, mes collaborateurs et moi-même travaillons sur ce projet de loi. Il faut en effet un nouveau projet de développement du commerce à la Réunion que la Région n’a pas impulsée jusqu’à aujourd’hui.

C’est face à l’opposition du peuple, face à la résistance de nombreux acteurs que Didier Robert accepte enfin aujourd’hui l’idée qu’on ne peut pas continuer comme cela à la Réunion.

C’est la preuve que la mobilisation dans l’intérêt général paye toujours. Je salue toutes celles et tous ceux qui ne tombent pas dans la fatalité.
Il faut continuer la mobilisation.

Jean Hugues RATENON
Député de la Réunion

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !