Tribune libre du collectif pour le développement de la micro-région sud :

La cour d'appel de Paris déboute les deux recours contre la construction du Multiplexe


Publié / Actualisé
Le clap final est enfin annoncé à ce film aux épisodes langoureux. C'est avec une grande satisfaction que le Collectif Pour le développement de la Micro-région Sud accueille la décision du délibéré de la Cour d'appel administrative de Paris, du 4 octobre 2019, qui déboute les deux recours qui concernent l'autorisation, d'une part par le CNAC, du projet de la réalisation du multiplexe de Pierrefonds porté par la Holding Yves Ethèves, et d'autre part, celui du permis de construire du Multiplexe.
Le clap final est enfin annoncé à ce film aux épisodes langoureux. C'est avec une grande satisfaction que le Collectif Pour le développement de la Micro-région Sud accueille la décision du délibéré de la Cour d'appel administrative de Paris, du 4 octobre 2019, qui déboute les deux recours qui concernent l'autorisation, d'une part par le CNAC, du projet de la réalisation du multiplexe de Pierrefonds porté par la Holding Yves Ethèves, et d'autre part, celui du permis de construire du Multiplexe.

Notre enthousiasme est d’autant plus grand car l’attente d’un multiplexe dans le Sud, dure depuis 15 ans à cause des procédures juridiques. Une grande frange de la population qui représente 37% de celle de La Réunion s’impatientait de pouvoir bénéficier comme dans les autres Micro-région d’une infrastructure moderne dédiée au 7ème Art. Cette attente devenait insupportable pour les Sudistes.

" Le comité de soutien pour le Multiplexe de Pierrefonds "  crée en 2017 par notre collectif qui avait recueilli 10198 signatures à la pétition, en faveur du Multiplexe, se réjouit donc de cette décision émanant de cette haute instance de justice.

La décision n’étant pas suspensive, rien n’interdit donc au promoteur du projet de démarrer au plus vite les travaux pour espérer une première projection au cours de 2020 pour satisfaire les cinéphiles sudiste et ceux de l’ensemble de La Réunion.

Pour mémoire, cette structure proposera aux sudistes 10 salles de cinéma, un patio pour un espace vidéo, un snack bar, deux restaurants et une salle de réception sur une parcelle de 1.5 hectares pour un parking de 410 places dont 218 emplacements couverts. Ajouté à cela, il s’agit aussi d’une aubaine en terme d’emplois puisque 30 emplois spécifiques seront crées.

Nous exhortons et nous encourageons le Groupe Ethèves de passer au stade final du projet afin d’évacuer ce déséquilibreen terme d’offre cinématographique qui est 6 fois moins pourvue dans le sud

Krishna Damour, le porte paole du collectif

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)