Tribune libre d'Europe Écologie Les Verts Réunion :

Non au chantage ! Non aux prélèvements d'andains !


Publié / Actualisé
Depuis le début du protocole andains en 2015, plus de trois millions de tonnes de roches ont été prélevées sur les terres agricoles pour approvisionner le chantier de la Nouvelle Route du Littoral. En 2018, suite aux dévastations provoquées par les cyclones Fakir et Berguitta, nous avions alerté les services de l'État sur les risques engendrés par ces prélèvements qui fragilisent les sols. Nous demandions leur suspension au nom du principe de précaution (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Depuis le début du protocole andains en 2015, plus de trois millions de tonnes de roches ont été prélevées sur les terres agricoles pour approvisionner le chantier de la Nouvelle Route du Littoral. En 2018, suite aux dévastations provoquées par les cyclones Fakir et Berguitta, nous avions alerté les services de l'État sur les risques engendrés par ces prélèvements qui fragilisent les sols. Nous demandions leur suspension au nom du principe de précaution (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Mais aujourd’hui confrontés aux impasses du chantier de la NRL, les transporteurs se mobilisent. Pour défendre leurs intérêts, ils menacent de bloquer les routes et exigent une reprise des prélèvements d’andains. Ils affirment même qu’il y aurait encore 2,6 millions de tonnes d'andains exploitables à La Réunion. Pourtant, lors d’une réunion du 24 novembre 2018, les services de l’État avaient bien spécifié que le  gisement de matériaux autorisés à La Réunion était estimé à 3,2 millions de tonnes et que nous arrivions au bout d’un processus avec le risque d’un épuisement de la ressource.

Il faut donc choisir, soit on  privilégie l’intérêt général,  la sécurité des biens et des personnes et la protection des terres arables contre les dangers de l’érosion, soit on continue allègrement les prélèvements d’andains au prétexte de  finir un projet routier mal ficelé et mal pensé depuis le début. La position d’Europe Écologie Les Verts est très claire : ces prélèvements qui ont rapporté beaucoup d’argent à certains, ne sauraient se poursuivre sans conséquences graves pour l’avenir de l’agriculture réunionnaise et pour la sécurité des Réunionnais et des infrastructures de l’île.

Non aux prélèvements d’andains !

Pour EELVR
 

   

6 Commentaire(s)

Tata, Posté
IL FAUT PRENDRE LES ROCHES A L ILE MAURICE.BASTA.
Mano, Posté
Sauf erreur, un point commun : l'achèvement de la NRL et sa mise en service.Si oui, il faut bien trouver un compromis....nous se sommes plus au stade de ce qui n'a pas été fait ou de de qui aurait dÃ" être fait...je pense qu'il y assez de neurones le long de cette NRL qui sont capables d'être solutions.Une question : Existe-il une une alternative éventuelle qui puisse compenser l'enlèvement des andains et assurer le maintien des terres ? Une dernière : la solution la mieux adaptée à la situation actuelle si absence d'andains ?...oupsss !!
MÃ'véLang, Posté
Même si chaque écolo donne ses deux kanets ou airbags, ça ne suffira pas pour combler cette difjet, en plus la qualité n'y sera pas.
Et ils sont plitÃ't zaloux que nana la gaingne bonpé larzan. ( des dizaines à peut-être des centaines de milliers d'euros, et voir que des rapaces ont rapté des centaines de millions ne leur fait pas mal okèr.)
Pierre, Posté
Et la protection de nos lagons qui évidemment seront noir de boue si il y a prélèvement d'andains dans l'ouest
Match, Posté
eh oui, Gueénec, tous les coups sont permis c'est pourquoi le débat Mongin-Marchau sur Freedom lundi matin risque d'être drole
Gueénec, Posté
La guerre est déclarée d'un coté eelv de l'autre les transporteurs pour le moment zéro partout balle au centre. ca va saigner pas de règles tout les coups sont permis