Tribune libre de la députée Éricka Bareigts :

Hausse de l'allocation adulte handicapé, l'annonce était trop belle


Publié / Actualisé
La revalorisation exceptionnelle de l'Allocation Adulte Handicapé (AAH) de 40 euros prévue au 1er novembre 2019 ne concernera pas toutes les personnes en
situation de handicap.
La revalorisation exceptionnelle de l'Allocation Adulte Handicapé (AAH) de 40 euros prévue au 1er novembre 2019 ne concernera pas toutes les personnes en
situation de handicap.

Ce sont ainsi 67 500 personnes handicapées en couple qui ne bénéficieront d’aucune revalorisation, du fait de la révision du mode de calcul qui pénalise les couples.

Avec une inflation de 1,8% à La Réunion et au niveau national, ces familles vont ainsi perdre du pouvoir d’achat.

Pourtant, j'avais dénoncé dès le 18 octobre 2017 le scandale de cette réforme lors d’une Question d’Actualité au Gouvernement (QAG) et proposé une alternative pour protéger ces familles. Ma proposition n’a pas été retenue. Or, on sait aujourd’hui que le gouvernement s’est trompé.

Après plus de deux années, le gouvernement admet enfin que cette réforme était injuste, que des couples victimes de handicaps seront pénalisés.

On ne peut pas estimer qu’un couple de personnes handicapées, touchant 1 629 euros, vit bien. Les économies faites sur une annonce figurant dans le programme du candidat Emmanuel Macron ne sont pas dignes d’un grand pays. En même temps, la réforme de l’Impôts de Solidarité sur la Fortune (ISF) a rapportée 1,7 million d’euros à chacun des 100 contribuables français les plus riches.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !