Tribune libre de Patrice Lauriol :

Municipales 2020 : Patrice Lauriol candidat à La Possession


Publié / Actualisé
C'est aujourd'hui un grand jour pour notre mouvement citoyen, celui de son engagement, de l'engagement d'une équipe pour les élections municipales des 15 et 22 mars 2020 prochains. Si c'est un aboutissement pour LPDD, c'est également le début d'une aventure...
C'est aujourd'hui un grand jour pour notre mouvement citoyen, celui de son engagement, de l'engagement d'une équipe pour les élections municipales des 15 et 22 mars 2020 prochains. Si c'est un aboutissement pour LPDD, c'est également le début d'une aventure...

Mais avant cela, vous rappeler que LPDD

En effet, LPDD ne sort pas de nulle part et vous l'aurez compris, son émergence n'est pas le fait de hasard à 5 mois des prochaines échéances électorales. Nous allons donc vous dévoiler ce matin comment compte se positionner le mouvement LPDD pour les élections municipales de 2020, ainsi que les premières pistes de son programme en cours d'élaboration.

• C'est une association (plus particulièrement un mouvement citoyen) que nous avons créé en avril 2014.
• Ce sont des hommes et des femmes qui informent, alertent et proposent des alternatives objectives et réalistes à la politique menée par VM sur tous les sujets qui à nos yeux, touchent de près la vie des Possessionnais(es).
• C'est près de 2000 abonnés sur sa page dynamique FB,
• C'est une centaine d'articles par an, dont certains likés plus de 2500 fois,
• Ce sont de nombreuses conférences de presse dont vous en êtes les premiers témoins, vous les journalistes,
• LPDD, c'est une présence à chaque conseil municipal, avec un CR à l'appui diffusé sur notre FB,
• Ce sont des visites de quartiers (sans oublier Mafate et Dos d' ne),
• C'est la réalisation de 5 numéros d'un journal distribué dans 12000 boites aux lettres,
• Ce sont de multiples rencontres avec : le secteur associatif, culturel, les commerçants, les entreprises et les habitants...

Bref, LPDD c'est toute une activité déployée depuis 5 ans et 1⁄2 sans relâche, sans financement autre que ceux mobilisés par ses propres membres, qui a dû faire face à un procès introduit par VM qui elle a utilisé les deniers publics pour en assurer sa tenue alors que nous, avons payé de notre poche), procès que l'on a gagné au bout de 2 ans et 1⁄2 de procédure, puisqu'elle a été intégralement déboutée de ses demandes.

Un constat au bout de 5 années

Sous forme de constat le fait est que, ce que nous avions déjà prévu en 2014, s’est réellement produit. Les grandes envolées de VM, candidate écologiste (sous la bannière Anticor) : sur la probité, donneuse de leçons à tous les niveaux, ... ont accouché en 6 ans d'un bilan qui fait craindre, si elle devait être reconduite pour 6 nouvelles années....

Je vous rappelle seulement quelques sujets qui ont marqué à la fois le début de son mandat, mais également les faits d'actualité qui ont ponctué sa mandature avec :

o Une flambée de la fiscalité sans contrepartie... Cf. Quotidien du 16 octobre 2019 : Une des communes les plus taxées de l'ile. o L'arrêt ou la suppression des réalisations en début de mandat (1), ce qui a couté cher à la commune sans contrepartie aucune. o La carrière dont elle a fait volte-face du jour où elle a été élue ... o L'abandon de certains quartiers (Le plus flagrant : Dos d'Ane : friches ; bâtiments désaffectés) ... Sans oublier : o Les turbulences au niveau du personnel communal avec de multiples mouvements de grève (du jamais vu à la Possession !), o La valse des DGS, des directeurs de cabinet... o Son manque de capacité à fédérer sa propre majorité (limite Corum au CM) et à manager le personnel communal...).

(1) - Suppression d'une grande partie des projets de l'ancienne municipalité induisant des sommes colossales (pénalités) à l'arrêt des chantiers (skate parc ; piscine ; complexe de Dos d'âne ; la reconquête du front de mer, sans compter un an et 1⁄2 de perdu sur la ZAC cœur de ville ; écoles prévues non réalisées et construites au rabais dans un secteur dédié aux festivités, ... (plateau festival).

Le constat est donc affligeant et il nous oblige depuis quelques temps à renforcer notre action parce que l'ADN de LPDD est justement d'agir lorsque l'intérêt général n'est pas respecté, lorsque le pouvoir d'achat des Possessionnais est menacé, lorsque la démocratie est bafouée, mais également de lutter contre "l'entre soi"... (dont elle n'a pas vraiment donné le bon exemple en la matière) ...

Perspectives à l'horizon 2020

L'idée de notre groupe, à l'approche des échéances de mars 2020 fut de nous interroger sur quelles actions et sous quelle forme LPDD pourrait-elle être présente dans ce challenge de taille que sont les élections municipales ?!

La décision de monter une liste et la personne qui conduira l'équipe

Nous avons pris la décision de former une équipe autonome, sans étiquette, "toute neuve", sans antériorité, sans passé et surtout sans passif politique. Une équipe composée :

• De personnes compétentes,
• Engagées pour la Possession,
• Motivées, avec un grand sens du partage et un grand sens de la chose publique...

Une équipe composée de femmes et d'hommes de différentes sensibilités politiques, qui veulent au-delà de leur sensibilité, se mobiliser pour La Possession et faire bouger les lignes de l'actuelle mandature de VM.

Pour cela, nous avons l'honneur de vous annoncer aujourd'hui que les 39 membres de notre groupe ont choisi Patrice LAURIOL pour conduire cette équipe.
(Intervention de Patrice LAURIOL) : Merci François pour cette introduction, merci une nouvelle fois à la presse d'avoir répondu présent à cette conférence de presse et un grand merci à une partie de l'équipe ici présente (car beaucoup de personnes travaillent ce matin et n'ont pas pu venir), merci de m'avoir confié cette mission de porte- parole de LPDD tout au long de la campagne électorale.

La tâche sera complexe, j'en suis conscient... Et rien n'est gagné d'avance....

Je prends donc ici, solennellement devant vous, l'engagement de conduire cette équipe "sans étiquette politique", mais également sans soutien de personnalité politique, dans le plus profond respect des valeurs de chacun d'entre nous. Une équipe au service d'un programme proposé aux Possessionnaises et aux Possessionnais, au sujet duquel je tracerai les grandes lignes dans un instant...

En quelques mots qui suis-je ?

Cadre supérieur de l'éducation nationale en poste depuis 22 ans à la Réunion,

Fort de mon expérience de 18 années de mandat dont 12 années en ma qualité d'élus communal et régional et de 6 années passées aux cotés de RR en tant qu'adjoint au Maire délégué aux grands projets de ville et Vice-Président du TCO délégué à l'économie du territoire,

Et fort de la capacité collective de notre équipe, avec des compétences déjà installées concernant l'ensemble de nos colistiers et non des postes municipaux déjà attribués (A ne pas confondre). Nous y trouvons : Chef d'entreprise, étudiante, cadres, président d'association, fonctionnaire, éducateur spécialisé, salariés du public et du privé, retraités...).

Je suis convaincu si nous sommes élus, que toutes et tous apporteront leurs expériences personnelles, professionnelles, leur vécu et leurs compétences au service de la nouvelle mandature.

A aujourd'hui et sans "faire les élections avant les élections", nous avons l’ambition de penser que les électrices et les électeurs priseront nos propositions et nous porteront au 2ème tour de cette échéance électorale.

Un point important, nous avons rencontré la grande majorité des candidats potentiellement déclarés. Tous ont un dénominateur commun : "Tout sauf Miranville". Il est hors de question que nous nous affrontions avec nos ex- colistiers, je veux parler de Philippe ROBERT et Erick FONTAINE.

Un dernier point et non des moindres : notre Programme

Alors, nous allons proposer aux Possessionnais un programme appétant, clair, concret et accessible à tous...

Notre méthode : Ce sont les Possessionnais qui, après les avoir consulté dans tous les quartiers, nous ont permis d'ériger la colonne vertébrale de notre programme. Vous l'aurez compris, ce programme n'est pas l'émanation de trois ou 4 personnes de l'équipe, c'est d'abord et avant tout, un programme qui correspond aux attentes des Possessionnais, un programme pour les Possessionnais.

Il appartiendra à l'équipe au complet de l'amender et de le valider.

Ce dernier est déjà bien avancé. Pour le finaliser nous allons poursuivre les consultations dans les quartiers jusqu’en février 2020. Mais sachez que ce programme ne laissera aucunement la place aux "petites mesurettes" comme certains candidats s'en sont déjà ouverts.

Je vais donc vous présenter ce programme en 6 axes, portant chacun sur des objectifs ciblés mais je ne rentrerai pas dans le détail. Il vous appartiendra au besoin, Messieurs les journalistes de nous poser toutes questions utiles.

• 1ere axe - Stabiliser la fiscalité communale afin de préserver le pouvoir d'achat des Possessionnais et par voie de conséquence baisser les taxes locales : (revenir à la fiscalité de 2015 nous semblerait quelque chose de correct.)

• 2ème axe : Maitriser l'urbanisation / Construire et Equiper de façon rationnelle et intelligente la commune... C'est :
➢ 2 A- Parachever l'ensemble des équipements existants : quelques exemples :
- Zac MJ, Cœur de ville, Plan de Déplacement Urbain, - Le Dos d'âne qui est devenu une friche au travers de l'abandon en 2014 du centre sportif d'altitude. (Terrain de foot, rondavelles, aire de pique-nique, fête de la forêt partie en fumée !). A la place : un désert urbain doté d'un complexe désaffecté ! - Redonner au plateau festival tout son sens et sa fonction initiale (exemples : concerts,
animations, marché de nuit, marché artisanal, brocante, Troc ...)
➢ 2 B- Construire les équipements indispensables à la vie quotidienne des Possessionnais : Ecoles, Collège Bœuf-Mort, piscine, skate parc. L'activité économique au travers de la finalisation des deux ZAC feront partie de nos préoccupations.
➢ 2 C- Mettre à niveau les infrastructures permettant d'envisager d'ici 2026 des possibilités d'extension de l'urbanisation : Cela ne veut pas dire que d'ici à là nous allons stopper l'urbanisation, mais nous la maitriserons et la raisonnerons durant les 6 années de la mandature pour atteindre le juste équilibre de 40000 habitants d'ici à 2026. Optimisation des ressources en eau potable, sans oublier l'Irrigation des hauts (réservoirs) et la problématique de l'assainissement (stations d'épuration).

• 3ème axe – Promouvoir La Possession, tel un poumon économique et touristique de l'Ouest
➢ 3 A- Stimuler le cœur économique de la ville : les commerçants attendent beaucoup depuis 5 ans, sans obtenir satisfaction. Pour cela, nous mettrons en œuvre la tranche de réalisation du Cœur de ville, telle une priorité en terme d'aménagement du centre. Mais également, nous avons l'ambition de sortir La Possession du schéma de "ville dortoir".
➢ 3 B- Créer de l'activité touristique : Par le développement de l'Agri-tourisme ; par la réalisation d'un hôtel initialement prévu à Moulin Joli ; Par la mise en valeur du pôle touristique de Dos d' ne. Sans oublier Mafate !
➢ 3 C- Promouvoir l'agriculture : Plus particulièrement à Dos d'Ane avec la promotion de produit Bio, culture maraichère ... Tout cela lié avec la dynamique du marché forain, que nous promouvrons. Il faudrait avoir la capacité de doubler l'activité du marché forain dans les 6 années à venir ! Diversification agricole du plateau de Sainte Thérèse.

• 4ème axe – Eriger la ville du 21ème siècle, "La Possession ville propre et verte" :
➢ 4 A- Reconquérir le front de mer : Etudes finalisées entre 2008 et 2014 "la Possession du battant des lames (littoral) au sommet des montagnes (Dos d'Ane)" prévoyait au-delà de la 4 voies la réalisation d'un espace de loisirs, de sport, d'équipements public, d'un restaurant, d'une plage artificielle, d'un bassin de baignade naturel et d'un parcours de santé. Nous proposerons aux Possessionnais des activités dans la commune plutôt que de les envoyer sur St Gilles et autres... Nous en ferons notre priorité...
➢ 4 B – Déplacements : Le coma circulatoire est un fléau sur notre commune. Cette problématique est récurrente mais pas insoluble. Les Possessionnais en pâtissent au quotidien et particulièrement aux heures de pointe. Nous ferons en sorte de régler le problème le plus tôt possible à la fois par des modes de circulation doux ; Nous interpellerons le TCO afin de mettre en place une voie dédiée au TCSP Elle était initialement prévue et devait desservir l'axe Moulin Joli – Centre-ville ; Un ring avait également été prévu afin de fluidifier la circulation en centre-ville.
➢ 4 C – Carrière : L'exploitation de la carrière a fait couler beaucoup d'encre depuis l'ouverture du chantier
de la NRL. LPDD restera ferme sur les prix : "Nous nous opposerons fermement à l'exploitation de roches massives extraites des lataniers quelque soit la contrepartie proposée.
➢ 4 D – Brigade de police verte : Lutter contre les dépôts sauvages certes, mais également accompagner
nos concitoyens à des comportements écoresponsables.

• 5ème axe - Faciliter et animer la vie quotidienne des Possessionnais (es)
➢ 5 A- Rénover et offrir aux Possessionnais des services publics de haute qualité : restauration scolaire,
périscolaire, voiries, éclairages, police de proximité, sécurité urbaine).
➢ 5 B- Proposer de véritables projets sociaux éducatifs : Nous proposerons un projet d'écoute et d'accompagnement afin de répondre à toute cette jeunesse livrée à elle-même et aux questions liées aux problématiques d'incivilités galopantes qui gangrènent notre ville ces dernières années. (Recrudescence d'incivilités lorsque les quartiers sont plongés dans le noir).
➢ 5 C- Mettre en place d'un "guichet unique municipal" : En faveur de la jeunesse au chômage, errante, ne sachant que faire pour sortir de l'impasse. A part pôle emploi, mieux diriger cette population pour la recherche de solutions efficaces.
➢ 5 D- Redynamiser le milieu associatif et culturel : Beaucoup trop d'associations, qu'elles soient culturelles, sportives et de loisirs ont été laissées sur le bord du chemin durant la mandature MIRANVILLE (tennis, football, échecs... et bien d'autres...). Nous proposerons un plan de développement associatif prenant en compte les attentes de la population, créant ainsi une dynamique associative de qualité. Il nous faut sortir de l'image "dortoir" que donne trop souvent La Possession. Ouverture maison des associations. 24h de la vie associative...
➢ 5 E- Réussir l'éducation / L'enfant au cœur de la ville : L'accueil scolaire et périscolaire ferons partis de nos priorités. La construction d'écoles telles que prévues, indispensables à l'accroissement de la population, seront réalisées. La construction du collège de Bœuf Mort sera appuyée. Crèche/micro- crèche.
➢ 5 F- Répondre au besoin de logements /garantir un logement décent pour tous : Dans la continuité de cœur de ville et Moulin Joli, les programmes de construction logements seront maintenus. Nous favoriserons la mixité sociale au travers de la construction de LLS, LLTS et de l'accession à la propriété. Programme de logement adapté aux séniors.

Enfin, 6ème axe – 3ème jeunesse : Nos ainés ne seront pas oubliés. Leur implication au sein du milieu associatif, les clubs et espaces de rencontre seront privilégiés. Plan logement sénior avec résidence adapté. Intergénérationnel. Service d'aide à domicile...

Avant de conclure sur le programme, je souhaite réserver une place particulière au personnel communal, sans lesquels toute ambition municipale reste vaine. Nous savons combien ils ont pu être "mal menés" au cours de cette mandature. Il nous appartiendra de reconnaître et revitaliser le personnel communal à la hauteur de ses mérites.

Conclusion

Comme vous le constaterez, nous ne promettrons pas aux Possessionnais la Lune, ni même la construction de la tour Eiffel ou d'un téléphérique d'accès à Mafate.

La commune avec un budget de 45 millions d'euros doit faire des choix raisonnés pour répondre aux attentes des Possessionnais. Cependant, les investissements seront planifiés, maitrisés et financés sur la durée du mandat.

Et pour cela, nous "mouillerons nos chemises" : Je rappelle qu'il est du ressort et de la responsabilité du maire et de sa gouvernance que d'aller à la recherche de subventions pour réaliser ses projets (Etat, Union européenne, TCO, région, Département, Société Publique locale, banque européenne d'investissement...).

Je m'y suis employé lorsque j'occupais le poste de VP au TCO et quand on le veut, on le peut...

Alors effectivement, il est bien plus simple et confortable d'augmenter les impôts et faire supporter les investissements par les contribuables. Cela correspond à la politique menée par MIRANVILLE depuis plus de 5 ans !

Ce ne sera pas la nôtre...

Nous voici arrivés au terme de cette conférence de presse, non sans vous dire et vous l'aurez compris, que LPDD, si les Possessionnaises et les Possessionnais le décident, est-on ne peut plus armée et engagée pour faire de :

"La Possession : La ville de demain" !

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !