Tribune libre du Fédération socialiste de La Réunion :

Urgence pour les femmes !


Publié / Actualisé
2000 plaintes en 2018 à La Réunion pour violences conjugales sur 6000 faits signalés, 128 femmes assassinées en France en 2019, les femmes subissent toujours et encore des violences criminelles ou quotidiennes.
2000 plaintes en 2018 à La Réunion pour violences conjugales sur 6000 faits signalés, 128 femmes assassinées en France en 2019, les femmes subissent toujours et encore des violences criminelles ou quotidiennes.

Dans ce contexte d'urgence, Marlène Schiappa est venue dans l'île pour clore le Grenelle des violences conjugales. Les Réunionnaises attendent beaucoup de ce Grenelle et nous espérions que le gouvernement dépasserait les incantations et les opérations de com.

Or, La secrétaire d'Etat s'est contentée de recevoir dans les salons dorés de la préfecture. Ses annonces reprennent des dispositifs existants et n'accordent pas les moyens nécessaires aux associations et aux services pour protéger réellement les femmes et faire reculer ces violences.

Ce que nous voulons pour éradiquer ces violences ce sont d'abord les moyens nécessaires aux associations qui accompagnent les femmes victimes. Les Etats Généraux des Violences faites aux femmes en 2016 dans notre île avaient déjà donné des pistes pour avancer dans cette lutte. Malheureusement, trop souvent mesures et dispositifs ne suivent pas, les solutions sont connues mais ne sont pas mises en oeuvre
faute de moyens financiers et de personnes formées pour intervenir.

La volonté politique n'y est pas !

L'annonce d'un budget de 135 000 euros pour La Réunion ne sera pas suffisant pour enrayer ce fléau et paraît dérisoire pour répondre à la gravité et à l'ampleur de ces violences. Les Réunionnaises pourtant ne peuvent se contenter de beaux discours.

La Fédération Socialiste sera particulièrement vigilante sur l'application des mesures annoncées et dénonce une enveloppe financière trop faible. La réponse gouvernementale est insuffisante et ne répond pas à l'urgence vitale.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !