Tribune libre de Stéphane Bijoux :

Réconcilier économie et écologie, c'est possible !


Publié / Actualisé
Agriculteurs et pêcheurs : priorité à l'efficacité du pragmatisme, non au dogmatisme. Respect des spécificités ! La session parlementaire qui s'est déroulée cette semaine à Bruxelles a été l'occasion de confirmer notre engagement pour défendre au Parlement européen, les producteurs locaux et notamment les agriculteurs et pêcheurs des Outre-mer. La Commission Pêche du Parlement européen a voté pour engager les négociations entre le Parlement européen, la Commission européenne et les États Membres sur le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) qui financera le secteur de la pêche et de l'aquaculture à partir de 2021. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Agriculteurs et pêcheurs : priorité à l'efficacité du pragmatisme, non au dogmatisme. Respect des spécificités ! La session parlementaire qui s'est déroulée cette semaine à Bruxelles a été l'occasion de confirmer notre engagement pour défendre au Parlement européen, les producteurs locaux et notamment les agriculteurs et pêcheurs des Outre-mer. La Commission Pêche du Parlement européen a voté pour engager les négociations entre le Parlement européen, la Commission européenne et les États Membres sur le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) qui financera le secteur de la pêche et de l'aquaculture à partir de 2021. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

" Aux cotés de mes collègues Renew Europe, je serai particulièrement vigilant pour que la pêche artisanale et familiale en Outre-mer puisse être soutenue. Nous savons tous l’exigence d’une pêche durable et responsable. Si nécessaire, les flottes ultramarines doivent donc pouvoir être renouvelées pour répondre à des besoins de sécurité des pêcheurs et de protection de la biodiversité. Nos professionnels de la mer doivent avoir des bateaux sûrs, écologiques et respectant les normes sanitaires. Quant aux ressources naturelles, elles doivent bien évidemment être protégées. "

Dans le domaine de l’agriculture aussi, nous devons être vigilants. Avec le Président du Département de La Réunion, Cyrille MELCHIOR, et Younous OMARJEE, Député européen, Stéphane BIJOUX a eu une réunion de travail à la Commission européenne avec le Commissaire désigné à l’agriculture, Janusz Wojciechowski.

" Conscient des enjeux particuliers que doivent relever nos régions, il était important d’échanger avec le Commissaire désigné sur les spécificités agricoles et le modèle familial de notre " agriculture Péi " à La Réunion. Le Commissaire désigné à l’agriculture a pris l’engagement de soutenir le maintien du budget (POSEI) pour la prochaine période deprogrammation 2021-2027. Pour ma part, je mènerai le combat pour le respect de nos spécificités et la valorisation de nos démarches éco-responsables. Les agriculteurs et les pêcheurs ont besoin de pragmatisme et non de dogmatisme : réconcilier économie et écologie, c’est possible !

Stéphane BIJOUX, député européen

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !