Tribune libre du PEUP :

"Délibération modificative et arnaque budgétaire"


Publié / Actualisé
Le conseil municipal de ce mercredi 4 Décembre 2019 s'apprête à voter une Délibération modificative (DCM) du Budget 2019 ( affaire N°1). Celle-ci démontre une fois de plus comment cette majorité municipale gère les finances communales de la ville. Nous allons faire ici la démonstration de l'insincérité des comptes.
Le conseil municipal de ce mercredi 4 Décembre 2019 s'apprête à voter une Délibération modificative (DCM) du Budget 2019 ( affaire N°1). Celle-ci démontre une fois de plus comment cette majorité municipale gère les finances communales de la ville. Nous allons faire ici la démonstration de l'insincérité des comptes.

Sur la section de fonctionnement

Nous assistons à une " arnaque budgétaire ". En effet, sur le chapitre 011 (Charges à caractères général), la commune s’est engagée a inscrire une dépense de moins de 7M€ au budget primitif (BP) 2019. Nous constatons que dans la Décision Modificative la majorité présente une dépense de + 8M€ ! Déjà le 10 avril 2019, lors de la présentation du BP 2019, nous avons interrogé monsieur le Maire sur ces dépassements par rapport au Compte Administratif 2018.

Le maire nous avait répondu que ces dépenses étaient liées aux intempéries de 2018. De nouveau nous demandons au maire : quelles sont ses explications sur ce dépassement de près 2M€ au chapitre 011 ? Qu’est ce qui peut bien expliquer ce dérapage au chapitre 011 : charges à caractères général pour une collectivité qui ne fonctionne presque plus ! Lors de la présentation du BP 2019, la majorité à inscrit au compte 6068 (autres matières et fournitures) environ 410 000€, aujourd’hui il s’élève à 844 000€, soit plus de 430 000 € en plus.

Sur la section d’investissement

Les dépenses sont en négatives au Chapitre 20 (-200.000€) en études et au Chapitre 23 (– 530.000€) pour les travaux en cours ! Les incohérences et contradictions sont multiples dans cette DCM ! Comment peut-on avoir moins de travaux et utiliser plus de 430 000€ de matériaux et autres fournitures ?

Pire, les travaux de valorisation réalisés en régie sont présentés de façon très aléatoires. Nous faisons référence à la délibération N°6 où des travaux engagés par la régie sur plusieurs sites pour un montant de 500.000€ : nous n’avons pas plus d’explications. De même, des travaux sur le stade Théophile-HOARAU, toujours fermé ! C’est la même chose pour la délibération n°7 : est-ce la régie ou les entreprises qui interviennent, par exemple, sur le chemin SCHWEITZER ?

Alors nous nous demandons comment a été préparée cette délibération modificative ? Nous trouvons qu’avec tant d’inconnus, il ne faut pas s’étonner des errements budgétaires de cette majorité.

Au final, le vote de cette délibération est aussi une " volte-face " au contrat de confiance signé avec l’Etat. En effet, en Juin 2020 va être renégocié notre contrat de confiance avec l’état. On passe d’un budget en recettes et dépenses de 85 Millions à + 87 Millions avec la décision modificative : c’est " un boulé " que cette majorité laissera à la nouvelle équipe en Mars 2020. De même, pour l’exercice 2020, les objectifs de dépenses dans le contrat de confiance signé avec l’état devraient se situer à hauteur de 81 666 313 €.

Donc le contrat de confiance est de facto " caduque " avec les conséquences en matière de pénalités notamment des reprises sur recettes prévues en cas de manquement de la commune.

De plus avec un avis de la CRC daté du 24 Juin 2019, on s’aperçoit très vite que six mois après on est hors trajectoire budgétaire, l’amateurisme est bien l’alpha et l’oméga de cette équipe municipale !

Nous terminerons, sur cette section de fonctionnement avec le chapitre 012 (charges du personnel) qui passe de 64 700 000 € à 65 400 000 € soit + 700.000€ !

Qu’est ce qui pourrait expliquer cet écart ? Des recrutements en misouk ? Le paiement du complément indemnitaire Annuel (CIA) ? La Garantie individuelle du pouvoir d’achat (GIPA) ? Des impayés sur les diverses cotisations ?

En définitive, nous avons affaire à des pratiques grodoi venant d’une équipe d’amateurs qui mérite une sanction, en 2020, non plus des instances de contrôle, mais populaire !

Philippe Rangama
Pour le Parti Pour l’Education et l’Unité Populaire (PEUP)

   

1 Commentaire(s)

Merci.vérité, Posté
Merci Monsieur Rangama du PEUP pour ces propos. Et dire nimpeu i veu pa voir la vérité! le boug tou le tem li montre les incohérences de cette majorité qui est devenue burlesque ban i souhaite encore vote pour des polichinelles ou des voleurs! a la un boug intègre ce qui n'est pas donné à tout le monde!