Tribune libre :

Municipales : déclaration de candidature de Jeannot Lebon à Saint-Joseph


Publié / Actualisé
Je suis le fils aîné d'une fratrie de sept enfants. J'ai grandi à Bezaves où ma famille s'est installée depuis plusieurs générations. Mon enfance a été marquée par des études et le travail dans les champs, sur la modeste exploitation agricole de mes parents.
Je suis le fils aîné d'une fratrie de sept enfants. J'ai grandi à Bezaves où ma famille s'est installée depuis plusieurs générations. Mon enfance a été marquée par des études et le travail dans les champs, sur la modeste exploitation agricole de mes parents.

Dans ce contexte, j’ai pu mesurer l’importance et les valeurs de l’effort. J’ai suivi ma scolarité à Saint-Joseph, puis  à l’Institut d’administration en Entreprise. J’ai donc acquis une formation en gestion et management participatif. Cela m’a permis de  retrouver ces valeurs de respect et une ambiance de travail agréable et détendue, sans tensions hiérarchiques, où chacun se sent valorisé et autonome. Salarié et entrepreneur depuis une vingtaine d’années, j’ai donc pu développer une approche bilatérale, pragmatique et bienveillante de la ressource humaine. 

Selon Antoine De Saint-Exupéry, "le plus beau métier d'homme est le métier d'unir les hommes". La politique ne devrait-elle pas  également être un métier pour réunir les hommes, quelles que soient leur appartenance sociale et leurs croyances, quelles que soient leurs opinions  ?

À travers notre slogan de campagne "ensemble agissons pour demain", nous voulons réunir et unir toutes les idées, toutes les forces, tous les hommes et les femmes de Saint-Joseph qui veulent  construire un avenir plus serein, dans la tolérance pour que notre commune soit une terre de "liberté d'expression, d'action politique et citoyenne"

Malheureusement, force est de constater qu’aujourd’hui, les gens ont perdu confiance dans leurs représentants politiques dont la réputation est souvent entachée par les affaires judiciaires ou de corruption. La  liberté est une force qui appartient à tout un chacun. Personne ne peut me dicter mes choix pour servir son propre intérêt. C’est dans cet esprit de liberté que j’ai pris la résolution de m’engager dans cette campagne électorale sur Saint-Joseph. 

L’avenir d’une commune doit être construit dans la confiance et dans une collaboration saine avec chaque citoyen. Mon objectif est ainsi, de concilier les hommes et les femmes de Saint-Joseph pour faire face aux nombreux défis qui nous attendent. Le premier pas à franchir c’est le changement pour apporter une alternative sans répression ni pression, sans blâme, sans représailles. 

Combien de gens se sentent abandonnés dans les quartiers, les écarts retirés de la ville ? Combien de projets de promesses électorales ont été faîtes sans actes (le port de Vincendo, le tourisme quasi inexistant… )  ? 

L’humain doit être le socle de nos toutes nos entreprises, mais non l’objet de toutes les tromperies politiques : le cas le plus flagrant en période pré-électorale c’est l’ampleur des travaux qui décuplent en ce moment. Un élu s’engage pour toute la durée de son mandat et les besoins de la population doivent être une priorité, au quotidien.

Nous avons pour notre part, après plusieurs années de travail et de rencontre avec les habitants Saint- Joseph, pris acte des grands chantiers qu’il faut développer. Premièrement,  pour permettre à nos entrepreneurs locaux de survivre à l’ère du numérique (les enjeux sont importants, nous y reviendrons durant la campagne qui s’annonce) il est urgent de mettre en œuvre un plan d’accompagnement pour d’une part, aider les entités existantes et d’autre part, encourager l’entrepreneuriat.

Commune agricole, Saint-Joseph peut développer le secteur agro-alimentaire et éco-tourisme. Je suis persuadé que les porteurs de projets sauront dévoiler leur talent, si ceux qui ont le pouvoir politique leur en donnent les moyens. Les agriculteurs méritent également plus de considération et un soutien administratif plus solide pour continuer à nous nourrir et rendre notre commune plus autonome.

Deuxièmement, il faut rendre aux associations leur liberté.

En contact permanent avec la population, ces entités ont-elles encore le libre arbitre dans nos collectivités, ou sont -elles contraintes de subir ou de fédérer à des partis politiques, sous peine de disparition ? 

Notre programme a pour but de valoriser tous les citoyens de Saint-Joseph qui souhaitent participer à l’évolution de notre commune et notamment, permettre une plus grande interaction avec les porteurs de handicaps qui ont été majoritairement mis à l’écart. 

Nous voulons : 

- Une vraie proximité des élus, par une présence réelle et  constante dans chaque quartier. Pour cela, il y a une seule solution : un seul mandat par personne, car ceux qui cumulent les fonctions sont incontestablement inefficaces.

- Développer davantage d’infrastructures pour la jeunesse (trop de structures de loisirs et de sport sont  concentrées dans le centre-ville au détriment des écarts).

- Évidemment, les thèmes tels que l’écologie, l’éducation et la sécurité seront au cœur de nos préoccupations municipales. 

- Il est important également que nous puissions contribuer à redonner confiance aux habitants de Saint-Joseph en menant une politique dynamique et responsable, accordant à chacun une place dans la construction de notre projet : "ensemble agissons pour demain".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !