Tribune libre du député Jean-Hugues Ratenon :

Audition en catimini de Ségolène Royal : INADMISSIBLE


Publié / Actualisé
C'est avec une très grande surprise que je découvre que Madame Ségolène Royal sera auditionnée à huis clos par le Bureau de la Délégation aux Outre Mer, composé de 11 membres, ce lundi 10 février à 17H. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
C'est avec une très grande surprise que je découvre que Madame Ségolène Royal sera auditionnée à huis clos par le Bureau de la Délégation aux Outre Mer, composé de 11 membres, ce lundi 10 février à 17H. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

A quel jeu malsain joue le Président En Marche de la Délégation ? Je rappelle que j’ai été le premier dès le 31 janvier dernier a adressé un courrier à Monsieur Olivier Serva pour lui demander d’organiser l’audition de Madame Royal par la Délégation aux Outre Mer avec TOUS SES MEMBRES.

Y’a-t-il une volonté de LREM de ne pas faire de vague dans la crainte de découvrir un scandale d’Etat ?

Pourquoi la grande majorité des députés ultramarins est elle écartée de cette audition alors que nous sommes les premiers concernés. Car sur les 11 membres composant le Bureau, seuls 4 députés sont d’Outre Mer.

Il est inadmissible ce genre de fonctionnement et j’exprime ici ma grande colère.

Ce dossier grave ne doit souffrir d’aucune volonté d’étouffer l’affaire ; d’aucune volonté de protéger qui que ce soit ; d’aucune volonté de récupération.

Les différents peuples d’Outre Mer ont le droit à la vérité dans la transparence. Nos enfants auraient été mis en danger selon Madame Royal  " par des professeurs pédophiles mutés en Outre Mer ".

Toute la vérité doit être connue et au grand jour ; pas en catimini.

Un courrier de protestation de ma part est transmis ce jour au Président de la Délégation aux Outre Mer.

Jean Hugues RATENON
Député de la Réunion

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !