Tribune libre d'Olivier Hoarau :

Mesures relatives au Covid-19


Publié / Actualisé
Ce mercredi 26 février 2020, le bateau de croisière Costa Mediterranea a accosté au port de la Pointe des Galets, après avoir effectué une croisière dans les îles de l'océan indien. En provenance de Tamatave (Madagascar), il transportait 2.500 passagers et restera à La Réunion pendant deux jours ayant sauté l'escale de Maurice. Aucun contrôle sanitaire n'a été effectué à l'arrivée des voyageurs, seuls des masques et des flyers d'information leur ont été remis sur demande. L'île Maurice de son côté a annoncé le même jour le renforcement de son plan de prévention. L'entrée dans l'île voisine est temporairement suspendue pour les voyageurs italiens en provenance de Lombardie, de Vénétie et d'Émilie-Romagne. Ceux en provenance de la République de Corée ne seront pas autorisés à entrer sur le territoire mauricien. Les voyageurs en provenance de Singapour et du Japon seront contrôlés et suivis de près à leur arrivée à l'aéroport. Ainsi le maire du Port, Olivier Hoarau, s'étonne après l'épisode de ce mercredi matin, du manque de contrôle à La Réunion. Il demande au préfet un renforcement aux frontières et des mesures plus claires, dans une lettre que nous publions ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.iprerunion.com)
Ce mercredi 26 février 2020, le bateau de croisière Costa Mediterranea a accosté au port de la Pointe des Galets, après avoir effectué une croisière dans les îles de l'océan indien. En provenance de Tamatave (Madagascar), il transportait 2.500 passagers et restera à La Réunion pendant deux jours ayant sauté l'escale de Maurice. Aucun contrôle sanitaire n'a été effectué à l'arrivée des voyageurs, seuls des masques et des flyers d'information leur ont été remis sur demande. L'île Maurice de son côté a annoncé le même jour le renforcement de son plan de prévention. L'entrée dans l'île voisine est temporairement suspendue pour les voyageurs italiens en provenance de Lombardie, de Vénétie et d'Émilie-Romagne. Ceux en provenance de la République de Corée ne seront pas autorisés à entrer sur le territoire mauricien. Les voyageurs en provenance de Singapour et du Japon seront contrôlés et suivis de près à leur arrivée à l'aéroport. Ainsi le maire du Port, Olivier Hoarau, s'étonne après l'épisode de ce mercredi matin, du manque de contrôle à La Réunion. Il demande au préfet un renforcement aux frontières et des mesures plus claires, dans une lettre que nous publions ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.iprerunion.com)

Monsieur le Préfet,

L'épidémie de " Coranavirus " se mondialise. L'OMS évoque désormais un risque de pandémie du Covid-19. Les informations qui nous parviennent, n'augurent rien de bon.

Après la Chine, l’Europe voit cette épidémie gagner du terrain notamment par l'Italie et la France hexagonale désormais.

Or, nous voyons entrer sur notre territoire des voyageurs en provenance de l'Asie, de la France et de l'Europe sans qu'il ne soit fait état de mesures spécifiques claires.

Dès lors, pourriez-vous m'indiquer quelles sont les mesures appliquées pour répondre au risque d'introduction du Coronavirus dans notre île? Un plan a-t-il été mis en place avec l’ARS, la police aux frontières et toute autre autorité?

Au Port, nous accueillons des bateaux de croisières avec à leur bord des passagers résidents ou ayant effectués un séjour dans des pays touchés par cette épidémie. Je suis interpellé par les professionnels qui æuvrent sur site et la population, au sujet de l'absence d'informations sur l'effectivité des contrôles de santé.

J'ai demandé, ce jour, par courriel, au Directeur du Grand Port Maritime d'informer l'ensemble des acteurs professionnels et plaisanciers fréquentant l'enceinte du Grand Port Maritime des procédures en vigueur.

M. le Préfet, nous devons prendre la mesure du risque de propagation de ce virus sur l'île. Le Port étant un point d'entrée possible, je souhaiterais être associé aux décisions qui doivent être prises en vue de protéger nos concitoyens face aux risques sanitaires majeures représentés par une épidémie de Covid-19.

Dans ce cadre, je reste en attente de vos informations précises et me tiens à votre disposition pour échanger à ce sujet.

Je vous prie de croire, Monsieur le Préfet, en l'expression de ma haute considération.

Le maire du Port
Olivier Hoarau

   

6 Commentaire(s)

Julie, Posté
Zélection i ariv le maire i fé parl de li. T falé prendre les mesures avant t arrive non?
Marie, Posté
Comment la Réunion, et notamment le Port, peut accepter une telle chose.!!
On a l'impression qu'on se moque de nous, que nos vies ne valent pas grand chose. Preuve, une fois de plus, de la mauvaise gestion du Maire, de son incompétence.
Tramtrain, Posté
974 Centre Du Monde!!!!!
Marie, Posté
Je pense qu'il faut y aller et empêcher les touristes de débarquer.. je viens aussi
Portoise, Posté
Assez in pé oui! Avant le bateau té accoste fallait koser. La si in moune té contaminé kosa ou sa gagne fait? Trop tard mounoi !! Ici i aime gagne l'argent même là ? Ou bien pou fé figure l'hypocrite devant touristes ? Prend le l'argent et le coronavirus toute, mèt dan zot poche.
Masikrok, Posté
Le maire ne s'est pas fait entendre en début de mandat par sa propre équipe au sujet de la Halle des manifestations avec la suite que l'on connaît: https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/port/port-halle-manifestations-placee-liquidation-judiciaire-771849.html

Il ne s'est pas fait entendre par la population portoise qui boude son marché couvert.

Il ne se fait guère entendre pour finir un jour les travaux de la médiathèque et de la piscine par les entreprises qu'il a recrutées pour la rénovation de la piscine du Port:
http://www.ipreunion.com/actualites-reunion/reportage/2019/08/23/piscines-de-l-ouest-piscines-de-l-ouest,106798.html

Saura t-il se faire entendre par le préfet? Curieux qu'il ait à quémander, en bon directeur du grand port maritime, qu'il ait à se cacher derrière ce dernier par presse interposée...