Tribune libre d'Extinction Rebellion :

Des actions "dites la vérité" à Saint-Denis, Saint-Paul, Saint-Leu et Saint-Pierre


Publié / Actualisé
"Les militants du mouvement Extinction Rébellion Réunion ont lancé ce mardi 3 mars une action "dites la vérité" afin de porter la première revendication du mouvement, à savoir : " La reconnaissance de la gravité et de l'urgence des crises écologiques actuelles et une communication honnête sur le sujet ". Ainsi plus de 250 affiches ont été collées dans les centre-villes de Saint-Denis, Saint-Paul, Saint-Leu et Saint-Pierre afin de sensibiliser les citoyens et les élus aux risques que nous encourons si nous ne changeons pas radicalement notre modèle de société.
"Les militants du mouvement Extinction Rébellion Réunion ont lancé ce mardi 3 mars une action "dites la vérité" afin de porter la première revendication du mouvement, à savoir : " La reconnaissance de la gravité et de l'urgence des crises écologiques actuelles et une communication honnête sur le sujet ". Ainsi plus de 250 affiches ont été collées dans les centre-villes de Saint-Denis, Saint-Paul, Saint-Leu et Saint-Pierre afin de sensibiliser les citoyens et les élus aux risques que nous encourons si nous ne changeons pas radicalement notre modèle de société.

Le gouvernement, les élus et les entreprises doivent reconnaître les menaces inédites pesant aujourd’hui sur l’ensemble de la biosphère, humains compris. Ils doivent assumer ouvertement leur part de responsabilité dans la destruction des écosystèmes, le changement climatique, l’épuisement des ressources naturelles, et reconnaître l’incompatibilité profonde entre le mode de développement économique actuel basé sur la croissance et la recherche du profit, et les limites de notre planète.

Ils doivent admettre les liens entre crise écologique et crise sociale et renoncer à toute loi ou décision n’allant pas dans le sens de la résolution de cette situation mortifère et injuste. La population doit être informée des risques, des changements à mettre en œuvre, et de leurs contreparties sociales et économiques. Nous demandons aux médias de mener un travail de fond sur les raisons de l’insoutenabilité de nos sociétés, de dire la vérité sur la gravité de la situation et sur la profondeur des changements qu’il va falloir opérer si l’on veut y faire face..

Depuis la révolution industrielle (1850), la Terre s’est réchauffée de plus d’1°C. Il est maintenant établi avec certitude que cette augmentation de température est la conséquence des émissions de CO2 issues des activités humaines. Communauté scientifique, GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) et IPBES (Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques), tous sont formels : il est urgent d’agir car bientôt nous n’aurons plus le pouvoir d’enrayer le dérèglement du climat et de nous y adapter.

Le réchauffement ne vient pas seul. Il entraîne des phénomènes climatiques extrêmes tels que cyclones, inondations, sécheresses, vagues de chaleur, qui seront plus marqués dans les zones tropicales comme l’île de la Réunion.

L’impact destructeur des humains ne s’arrête pas au dérèglement climatique ; il conduit à l’effondrement de la biodiversité. En effet, le taux de disparition des espèces est 1000 fois plus rapide qu’avant l’ère industrielle. Les espèces sauvages sont soumises à d’intenses agressions liées aux activités humaines via leur surexploitation (chasse, pêche…), la destruction de leurs habitats (bétonisation, déforestation…) et la pollution (pesticides, plastiques…).

En 40 ans, 58% des oiseaux, reptiles, poissons, amphibiens et mammifères ont disparu, 75% des insectes et oiseaux d’Europe également. On estime qu’une espèce disparait toutes les 20 minutes soit 26.000 par an. Quand allons-nous donc cesser ce massacre ?

Nous ne pouvons continuer à détruire la biodiversité sans nous condamner

Nous exigeons de nos élu.e.s et des médias que la vérité soit dite sur cette urgence absolue. Seule une information honnête et accessible des citoyennes et citoyens peut permettre la prise de conscience nécessaire à l’organisation collective de notre sauvegarde à toutes et tous. Car si la plupart des gens est désormais au courant des dérèglements climatiques, trop peu sont conscients de la réelle urgence écologique, climatique et sociale. Trop peu de gens savent qu'il y a un lien entre le dérèglement climatique et l'exode des populations.

Nous demandons également aux médias, quels que soient leurs supports (presse/radio/TV) un engagement sur :

· Une rubrique quotidienne mettant en avant les informations scientifiques portant sur les crises écologiques et climatiques actuelles et leurs conséquences sur les espèces vivantes

· Un bandeau en couverture : " Urgence climatique, regardons la vérité en face " afin d’alerter le public sur la nécessite d’agir. Si 2019 a été l’année de la prise de conscience, 2020 sera celle de l’action ! "

Avec amour et rage !

   

10 Commentaire(s)

Sissi974, Posté
Si les consciences s'éveillent, il semble que les actions se font encore attendre ! Encore trop de constats alarmants, mais que faire face aux comportements destructeurs du quotidien ?
Bruno, Posté
Espérons que les médias suivent ces préconisation. Si on informe pas les gens on court à notre perte. Quel monde allons nous laisser à nos enfants ?
Emilie, Posté
Au top!
MB, Posté
Bravo ! Ces messages sont clairs et percutants ! Reveillons-nous et appelons nos élus à en faire autant !
Vinz974, Posté
Très bonne initiative ! Bravo à tous !
Ptisoleil, Posté
Super! Bravo les XR! Il est grand temps de confronter nos élus face à leurs responsabilités ! Et d'informer la population face aux risques que ces politiques nous font prendre. La réunion était dans le podium des départements les plus co.sommateur de glyphosate...Et pr la 5G pas de restriction de budget!! Sans parler du lobby du tout voiture qui reduit le développement des transports en commun et plombe le budget de la région pour une rte pharaonique dont le coÃ"t s'alourdit de mois en mois! - 73% sur le budget culture?ª....
Alors oui il y tjrs des détracteurs mais là je dis BRAVO et MERCI aux militants d'eXtinction Rebellion 974!!
Kafrine, Posté
Rouv out zie ! Tous ensemble on va plus loin, passons à l action, changeons de cap pour l avenir de nos enfants, c est un devoir !
Pat, Posté
Les élus prenez conscience de la vérité, cessez de vous voiler la face et de vendre l'écolgie pour gagner des voix pour les municipales qui arrivent e pour ensuite devenir du pipo. Assumez et réagissez véritablement pour la sauvegarde de notre planète.
Etina, Posté
Bravo, c'est important de dénoncer le manque de prise au sérieux de ce sujet. Nous sommes tout de même menacés en tant qu'espèce et personne ne panique...
Lilou, Posté
Tout à fait ! Que les médias s'y collent ! Svp !