Tribune libre de Nassimah Dindar :

Covid-19 : à chacun ses compétences et ses responsabilités


Publié / Actualisé
Alors que La Réunion, comme l'ensemble du pays, vit son 8ème jour de confinement et que la mesure risque fort d'être prolongée, il me paraît essentiel que chacun exerce pleinement ses compétences et ses responsabilités.
Alors que La Réunion, comme l'ensemble du pays, vit son 8ème jour de confinement et que la mesure risque fort d'être prolongée, il me paraît essentiel que chacun exerce pleinement ses compétences et ses responsabilités.

- Chacun d’entre nous, tout d’abord, doit respecter les consignes liées au confinement. Ce confinement, aussi difficile soit-il, est la meilleure arme pour lutter contre la propagation du virus au sein de la population

- Les communes et les CCAS doivent rester les premiers interlocuteurs de la population.

- Le Département doit aider les mairies et les CCAS à répondre à ces demandes, qui vont aller croissant, et s’occuper des publics fragiles et des enfants placés. Je salue à ce propos le plan que vient d’annoncer le Président du Département, Cyrille Melchior, qui répond à ces besoins, même si je pense que des améliorations organisationnelles pourront être apportées au fur et à mesure.

- La Région doit faire en sorte que cette crise sanitaire ait le moins de répercussions possibles sur nos entreprises, déjà fragiles, notamment les plus petites d’entre elles (commerçants, artisans), en lien avec la BPI.

- L’Etat, Préfecture et ARS principalement, doivent coordonner les actions et veiller à ce que les moyens sanitaires soient déployés en quantités et qualité suffisantes sur notre île.

De ce point de vue, l’ARS a annoncé ce jour, la distribution de 120.000 masques, sur les 200.000 stockés à La Réunion, en sus des 15.000 déjà disponibles, et en attendant une prochaine livraison. Je souhaite que cette distribution soit finalisée rapidement et que la livraison supplémentaire intervienne dans les meilleurs délais. De plus en plus nombreux sont les soignants et les autres professionnels en contact avec la population à se plaindre, à juste titre, d’absence de moyens de protection.

C’est d’autant plus anormal que dès le 3 mars, lors d’une réunion en préfecture, j’avais alerté les autorités sur cette crainte de pénurie et que les propos d’alors s’étaient voulu rassurants.

Parallèlement je suis satisfaite que, conformément à ce que j’avais demandé, il soit désormais fait appel à des laboratoires privés pour réaliser les dépistages du Covid-19. Jusqu’à présent seul le laboratoire du CHU-Nord était agréé. Mais je regrette que la stratégie de dépistage systématique ne concerne pas toutes les personnes arrivant sur notre île ni l’ensemble des professionnels en contact avec la population. Il serait souhaitable de pouvoir augmenter encore la capacité quotidienne de tests pour pouvoir inclure toutes ces populations dans la stratégie de dépistage mise en place.

J’approuve également la proposition du député Jean-Hugues Ratenon de mettre en place une " caisse ", sorte de banque locale, approvisionnée par les Collectivités, pour disposer des moyens financiers nécessaires afin de répondre aux besoins de La Réunion. Et je demande à la Préfecture d’étudier cette proposition pour une mise en oeuvre rapide.

Nous avons les moyens à La Réunion de faire face à cette crise. Chacun doit faire son travail. Chacun doit assumer pleinement son rôle, ses responsabilités, depuis l’individu jusqu’à l’Etat. C’est à cette condition que nous arriverons à vaincre cette épidémie. Et je suis convaincue que nous en sommes
capables.

Nassimah Dindar
Conseillère Départementale
Sénatrice

   

8 Commentaire(s)

Jean Aimar, Posté
Une question, JL Lagourgue quelqu'un là vu, entendu ?
Jean Aimar, Posté
ENCORE UNE FOIS
Encore une fois le discourt de Mme Dindar ne propose rien.
Encore une fois elle manie la langue de bois.
Encore une fois elle ne s'investit par pour défendre La Réunion, elle jacasse.
Encore une fois elle écrit pour faire croire qu'elle existe.
Quelle plaie pour notre île cette députée, quelle plaie...
Issa, Posté
En effet, chacun de nous doit s,y mettre.Cependant, dans une crise sanitaire, au premier plan, ce sont les experts en médecine, les chercheurs, les médecins, les pharmaciens, les infirmiers, encore faut-il leur donner financièrement, les moyens. Je pense que, le rÃ'le des politiques est de débloquer les les moyens financiers et matériel. La contribution de chacun de nous est très importante. La réaction de Nassimah Dindar dès le début de la crise n,a laissé personne indifférent. Mais il faut savoir qu,une main seule ne peut pas applaudir. Je pense que nous gagnerons ce combat car, nous assistons désormais au sursaut tant attendu de la part des l, ensemble des responsables locaux.
Senatus populus que Reunionnais, Posté
Et si chacun faisait selon ses compétences, elle devrait alors se taire. Elle fait quoi a part dire aux autres quoi faire alors qu'ils font deja le maximum. Quelle donneuse de leçon!
RIPOSTE974, Posté
On aura tout vu avec ce personnage d'une autre époque
THOR, Posté
Tout ce qu'elle dit a déjà été dit, demandé et redemandé ? un peu de pudeur SVP....pas de discours pour faire le buzz, madame demandait une dérogation pour aller sur le terrain et rendre visite aux granmounes isolés en portant un masque, là vous allez jouer votre rÃ'le de responsable politique soucieux des citoyens (idem pour les maires faut pas se cacher uniquement derrière son smartphone) et non pas en allant courir uniquement les studios de télévisions et de radios.
CG974, Posté
Très bien. Mais qu'en est-il des arrivées aux aéroports et quelques plus rares au port, où les passagers qui débarquent ne sont pas contrÃ'lés de façon systématique et où ils sont renvoyés chez eux, avec pour seule consigne de se confiner pendant 14 jours, au risque de contaminer les personnes qui partagent leur foyer qui, elles-mêmes par la suite risquent de contaminer les personnes qu'elles croisent en allant s'approvisionner dans les grandes surfaces ou en sortant pour leurs faire leur courses de première nécessité d'autant que la population, elle aussi, ne dispose pas de masques et que l'épisode des masques livrés pourris ne constitue guère une lueur d'espoir en terme de Considération et de Respect envers les Réunionnaises et les Réunionnais et le Personnel Soignant, les Caissières et les Caissiers et autres qui continuent à assurer leur Mission.
Ne serait-il pas temps de pratiquer une quarantaine décente à chaque décente d'avion. Cette mesure ne serait certes pas très confortable mais tellement nécessaire en cette période où le confinement local est dépassé par le nombre de cas autochtones nouveaux entraînés par les cas rapportés!!!!
Rebs, Posté
Les masques moisis , aussi il faut en tenir compte et dire que la Réunion à les moyens, attendons