Tribune libre de Didier Dupont et Jean Paul Panechoou :

Tout recommencer... même à La Possession


Publié / Actualisé
En donnant la priorité au libre échange, à la libre circulation mondiale des marchandises et des personnes, les dirigeants politiques occidentaux ont été imprudents car ils ont alors facilité la propagation de la pandémie. Nous sommes si absolument dépendants de la délocalisation de la production que nous manquons de masques, de gels hydro alcooliques et de tests. Ce sont les faillites des divers gouvernements libéraux successifs, mais ce dernier est encore plus coupable d'un retard à l'allumage: le bon sens en convient. Il a cruellement manqué d'anticipation comme les préfectures et les maires aussi en général, alors que gouverner, c'est prévoir.
En donnant la priorité au libre échange, à la libre circulation mondiale des marchandises et des personnes, les dirigeants politiques occidentaux ont été imprudents car ils ont alors facilité la propagation de la pandémie. Nous sommes si absolument dépendants de la délocalisation de la production que nous manquons de masques, de gels hydro alcooliques et de tests. Ce sont les faillites des divers gouvernements libéraux successifs, mais ce dernier est encore plus coupable d'un retard à l'allumage: le bon sens en convient. Il a cruellement manqué d'anticipation comme les préfectures et les maires aussi en général, alors que gouverner, c'est prévoir.

Donc, la véritable cause des ravages de cette pandémie est la généralisation des politiques néolibérales qui visent la rentabilité sur le service public, par exemple en démantelant l’hôpital public.

Il y a eu un plan de sauvetage des banques et, aujourd’hui des entreprises mais pourquoi pour le social. “L'État d’urgence sanitaire” permettra de raboter sur les congés payés et les trente cinq heures. Où est donc passée notre divin Etat-Providence si le peuple est abandonné sur l’autel de la crise économique à amortir. Nous ne voulons plus de la privation des bénéfices et de la socialisation des pertes. Nous ne voulons plus être les dindons de la farce capitaliste libérale.

Crise écologique, climatique, sanitaire et raréfaction des ressources non renouvelables, anthropocène, exigent une refondation de notre modèle social: relocalisation, coopération, proximité, moins de transports, moins de concentration humaine, solidarité et égalité, autonomie. Nos liens valent plus que vos biens.

Quant aux municipales, tout le scrutin est à recommencer. Des faits très graves entachent la régularité des résultats. Les électeurs ont été placés devant un choix impossible: devoir patriotique de voter et “en même temps”, éviter la contagion du virus . Par conséquent, la sincérité du scrutin altérée, ne reflète pas l’opinion du corps électoral vu le taux de participation très faible et le pourcentage d’abstention des personnes âgées comme à La Possession. L’annulation complète des municipales doit faire jurisprudence au Tribunal administratif et au Conseil constitutionnel. D’autre part,  le report du seul second tour est contraire au principe d’égalité puisque celui de Mars est trouble alors qu’en juin, il y aura sérénité. Il faut une réitération de tout le scrutin.

Didier DUPONT et Jean Paul PANECHOU 
FDGR

   

1 Commentaire(s)

Amouin, Posté
Arrete avec sa. Zot i pense seleument zelection alors quil y aura des morts.