Tribune libre du CSAPR :

Gestion de crise Coronavirus COVID-19


Publié / Actualisé
Monsieur Le Préfet, le CSAPR s'interroge sur la gestion de la crise COVID-19, nous tenons attirés votre attention sur les 4 points suivants : Point N°1 : On souhaite saluer l'initiative prise par l'état par les différentes mesures prises pour accompagner les entreprises. Nous constatons que les démarches pour bénéficier des aides sont complexes, nous vous demandons la simplification de ces démarches. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Monsieur Le Préfet, le CSAPR s'interroge sur la gestion de la crise COVID-19, nous tenons attirés votre attention sur les 4 points suivants : Point N°1 : On souhaite saluer l'initiative prise par l'état par les différentes mesures prises pour accompagner les entreprises. Nous constatons que les démarches pour bénéficier des aides sont complexes, nous vous demandons la simplification de ces démarches. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Point N°2 : La vie des Réunionnais est mise en cause, le confinement nous semble important comme précis la loi. Pour arrêter la propagation du virus les entreprises du bâtiment sont aussi concernées par le coronavirus, l’attitude de la FRTTP nous laisse perplexes en sachant que les protections nécessaires pour pouvoir travailler dans des bonnes conditions se font rare, voire inexistant et qu’on ne soit pas prioritaire, à ce titre je vous demande de nous confirmer que le BTP peut reprendre son activité sans crainte pour le chef d’entreprise et ses salariés qu’on n’est pas concerné par le virus et qu’on peut braver la loi. Nos responsabilités de Chef d’entreprise sont énormes devant le code du travail. On ne veut pas se retrouver devant les tribunaux pour mise en danger de la vie d’autrui.

Point N°3 : Le CSAPR constate actuellement le passage de certains huissiers qui brave la loi, le risque est grand pour les gens qui reçoivent un avis de passage. On vous demande prioritairement de mettre fin à ses actes pendant la période de confinement afin de nous protéger et protéger nos familles. Profiter d’une situation de crise pour atteindre sa cible nous semble injuste et non respectueux connaissant la situation actuelle du monde économique, la raison doit l’emporter.

Point N°4 : Contenu le niveau de difficulté de chacun, le CSAPR souhaite le traitement des dossiers cas par cas : - Entreprise déjà en difficulté financière supportant la crise maintenant - Ceux qui vont être en difficulté par la crise - Ceux qui vont subir l’après-crise.

On demande l’anticipation d’une cellule après la crise et un accompagnement individuel. Les PME et TPE ont un rôle important dans l’économie de la Réunion. Nous demandons de pouvoir partager notre vision sur cette crise avec l’ensemble des acteurs économiques de notre département.

Veuillez agréer Monsieur le Préfet, nos salutations distinguées.

CSAPR Mr Jean François MAILLOT

   

1 Commentaire(s)

Felix, Posté
Je suis chef d entreprise depuis 14 ans cela date pas d aujourd'hui les problèmes que rencontrent les entreprises et cela ne va pas s arranger avec cette pandémie les petites et moyennes entreprises ne seront pas remboursées à 100 % il faut arrêter de rêver le courrier concernant les difficultés de certaines entreprises ne sera pas pris en considération auprès du représentant de l état à bon entendeur je vous salut