Tribune libre de Raymond Lauret :

Question de citoyen : on n'a pas tenu compte de l'initiative du maire du Tampon, pourquoi ?


Publié / Actualisé
Des jeunes collégiens, majoritairement originaires du Tampon, se trouvaient en stage en Afrique du Sud. En temps normal, leur retour par avion à La Réunion devait transiter par l'île Maurice. Avec les problèmes sanitaires que nous connaissons actuellement et la fermeture de l'aéroport de l'île soeur, l'initiative prise par le Maire du Tampon d'accélérer leur rapatriement en prenant en charge les billets d'avion qui les feraient transiter par Paris est à souligner. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Des jeunes collégiens, majoritairement originaires du Tampon, se trouvaient en stage en Afrique du Sud. En temps normal, leur retour par avion à La Réunion devait transiter par l'île Maurice. Avec les problèmes sanitaires que nous connaissons actuellement et la fermeture de l'aéroport de l'île soeur, l'initiative prise par le Maire du Tampon d'accélérer leur rapatriement en prenant en charge les billets d'avion qui les feraient transiter par Paris est à souligner. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

De même qu’il faut souligner la décision d’André Thien Ah Koon d’aménager aussitôt un centre d’hébergement pour l’accueil de ces jeunes et leur isolement, dès leur arrivée au Tampon, pendant 14 jours avec les contrôles médicaux nécessaires pour être certain que la contagion n’a pas touché l’un d’entre eux.

Lorsque nous apprenons que l’autorité préfectorale n’aurait pas tenu compte de cette possibilité d’éviter une contamination toujours possible des membres de leurs familles par certains de ces jeunes, nous voulons dire notre incompréhension.

Notre île ne manque pas d’exemples de personnes qui, débarquant à Gillot et ayant signé un engagement de rester 14 jours à domicile, sont tout de même sorties de leur habitation et ainsi provoqué la contamination de voisins. Et même si on n’avait pas encore d’exemples, le risque existe. Ce que la Cinor a compris.

C’est ce qu’a voulu anticiper le maire du Tampon. Dans une telle situation, pourquoi le principe de la plus élémentaire des précautions n’est-il pas encouragé et même accompagné par les services de l’Etat ?...

Oui, il y a chez nous de l’incompréhension.

Raymond Lauret

   

9 Commentaire(s)

Dernier mohican, Posté
Bonsoir je félicite l'initiative pris pour ces jeunes fraîchement débarqué sur leur île natale .
Ce retour sur l'île devait être accompagné par les services adéquats mais a mon humble avis ils n'en ont rien a foutre contaminé ou contaminant pour preuve leurs réactions tardive et un pouls 2 a la mn .
Bref on a des fonctionnaires bureaucrates et non des personnes responsables .
Hubert, Posté
Arrêtez de donner de l importance à ce monsieur tout est à fin politique venant de ce monsieur il fait fabriquer des masques par des personnes alors que nous devons être confinés tout sa pour avoir des voix pour le prochain tour des municipales
Ptdrrr, Posté
Et pourquoi faudrait-il lui faire de la pub? C'est son job. Vous, vous savez ce que vous faites en écrivant ce papier au regard de vos passifs en commun.
Et les masques qu'il fait fabriquer? Les tissus sont-ils aux normes ou est-ce encore beaucoup de bruit pour rien ( ou plutÃ't de la poudre aux yeux de ceux qui ont la crédulité de l'appeler papa)?
Se nourrir de la bêtise des autres a des limites.
Jacqueline, Posté
Incompréhensible cette décision ce n'est pas de cette façon qu on sortira de ce cauchemar il y en a qui devrait revoir sérieusement leur copie
Monique la traitre, Posté
OU ETIEZ VOUS QUAND LES JEUNES ON VOULUS MANIFESTER AU PORT .A L ESCALE DU COSTA.
Volcan9, Posté
Il n'y a pas de bouc émissaire mais l incompetence du Préfet et d un certain Président de Région pour m
Frigidaire, Posté
Ce sont peut-être les parents "stupides" qui n'ont pas souhaité voir leur progéniture hors du foyer familial, ces parents aiment cela être contaminés, ils le sont déjà dans la tête.
KUNTA KINTé, Posté
l'incompréhension , pas du tout !
L'irresponsabilité de l'autorité préfectorale , après face caméra ces mêmes vont papoter en égrenant plus de chiffres .
BSHK, Posté
aucun problème LADOUCETTE & LE PREFET vont cohabiter avec ces jeunes comme avec les raptriées pour lesquelles ces administratifs n'ont pas prévus d'endroits de confinement.
Finalement ils y a une majorité de confinés et une minorité de CONS FINIS