Tribune libre du consulat de Chine à La Réunion :

La Chine et La Réunion ensemble pour combattre l'épidémie de covid-19


Publié / Actualisé
Le virus COVID-19 ne connaît pas de frontières. Ainsi que le Président chinois XI Jinping l'a souligné au Sommet extraordinaire du G20 du 26 mars 2020 : les maladies infectieuses majeures sont un ennemi commun de toute l'humanité. Aujourd'hui, l'épidémie de COVID-19 se propage dans le monde entier, et représente une menace grave pour la santé publique mondiale. À l'heure actuelle, ce dont la communauté internationale a le plus besoin, c'est d'une confiance renforcée, d'efforts concertés et d'une réponse collective par un renforcement de la coopération internationale sur tous les plans et la création d'une forte synergie, pour gagner cette guerre de l'Humanité contre le COVID-19.
Le virus COVID-19 ne connaît pas de frontières. Ainsi que le Président chinois XI Jinping l'a souligné au Sommet extraordinaire du G20 du 26 mars 2020 : les maladies infectieuses majeures sont un ennemi commun de toute l'humanité. Aujourd'hui, l'épidémie de COVID-19 se propage dans le monde entier, et représente une menace grave pour la santé publique mondiale. À l'heure actuelle, ce dont la communauté internationale a le plus besoin, c'est d'une confiance renforcée, d'efforts concertés et d'une réponse collective par un renforcement de la coopération internationale sur tous les plans et la création d'une forte synergie, pour gagner cette guerre de l'Humanité contre le COVID-19.

Cette épidémie d’une telle soudaineté pose un sérieux défi à la Chine comme au monde. Depuis l’apparition de l’épidémie de COVID-19, la Chine a pris les mesures les plus complètes, les plus strictes et les plus rigoureuses afin de contenir la propagation du virus. Tout le pays a été mobilisé, 346 équipes médicales composées de plus de 42000 professionnels de santé à travers toute la Chine sont venues en renfort dans le Hubei, la province la plus touchée, les entreprises ont travaillé jour et nuit pour produire les matériels médicaux, la ville de Wuhan avec 11 millions d’habitants a été totalement confinée...

Mais la Chine n’est pas seule dans cette guerre. Au moment le plus difficile pour la Chine, la communauté internationale nous a apporté des soutiens précieux sur le plan moral et matériel. Beaucoup de pays, y compris la France, ont rapidement fait parvenir à Wuhan, les matériels médicaux dont nous étions en manque et dont nous avions alors grand besoin. Les amis réunionnais ont, eux aussi, exprimé tout leur soutien et toute leur solidarité au peuple chinois. Les collectivités comme le Conseil régional, le Conseil départemental, la ville de Saint-Denis, la ville du Tampon, mais également la communauté sino-réunionnaise, ainsi que beaucoup d’amis de différents milieux nous ont apporté leur sympathie et ont montré toute leur générosité.

Comme dit un proverbe chinois : "C’est dans l’adversité qu’on reconnaît ses vrais amis". Ces témoignages d’amitié ont été fort appréciés et resteront à jamais gravés dans nos cœurs. Or, la nation chinoise est une nation qui garde toujours le souvenir de ses bienfaiteurs et cherche à les aider et épauler en retour.

C’est pourquoi la Chine ne veut pas rester les bras croisés quand d'autres pays luttent actuellement contre la pandémie. Dès que la situation s’est améliorée et stabilisée en Chine, nous avons commencé à fournir des assistances d'urgence aux pays et aux organisations internationales, dont le nombre s’élève à 120 aujourd’hui, sans compter les matériels médicaux donnés par les gouvernements locaux et les entreprises. La Chine a instauré un pont aérien avec la France pour acheminer en toute sécurité dans le plus bref délai des centaines de millions de masques.

Il en est de même pour le territoire réunionnais. Ici, le Consulat général de Chine continue de travailler en étroite collaboration avec la partie réunionnaise pour faciliter la commande et l’acheminement des matériels médicaux en provenance de Chine. Sous sa coordination, les villes de Tianjin, Taiyuan, Meizhou, Lishui et Foshan sont en train de préparer des matériels médicaux pour leurs villes-jumelles respectives de la Réunion. Les ouvriers chinois, à peine sortis de la crise d’épidémie, travaillent jour et nuit pour répondre aux besoins grandissants du monde entier en général, y compris de La Réunion.

Aider les autres, c'est s'aider soi-même. La solidarité et la sympathie exprimées spontanément et volontairement par les amis réunionnais au peuple chinois doivent être respectées et non dénigrées. En France, les mots sont puissants et ne peuvent être utilisés à la légère. Plus exactement, il convient de respecter la vérité et faire preuve d'une analyse lucide. Ainsi, comparé au grand besoin pour une population de 1,4 milliard d'habitants, les masques que les associations sino-réunionnaises ont acheté de façon légale sur le marché réunionnais pour leurs frères et sœurs en Chine ne représentent qu’une très petite partie du stock réunionnais. Néanmoins ce geste nous a profondément touché vu la distance et les difficultés de transport rencontrés à cette époque.

L'autre réalité est que, à ce jour même, le Consulat général de Chine, en tant que représentant consulaire de la République populaire de Chine, n’a jamais acheté de masque à La Réunion pour les expédier en Chine, et n'a jamais opéré de soi-disant "razzia"… Le Consulat général de Chine a, de manière naturelle et évidente, appuyé la démarche de solidarité venant de tous ces Réunionnais, et pas seulement d’origine chinoise, ayant des attaches familiales, historiques, culturelles, associatives, institutionnelles, avec le peuple chinois.

L'ultime vérité à connaître et à affirmer, c'est que ces mêmes associations sino-réunionnaises, en pleine collaboration avec le Consulat général de Chine, a réussi à ramener ces derniers jours un premier lot de 24 000 masques de la Chine et en a fait une donation au CHU NORD, au CHU SUD, à la URML OI, et à la FEHAP de La Réunion. Il est donc plus que jamais temps d'agir ensemble et de cesser les rumeurs toxiques qui ne font que provoquer panique et discrimination. Soyons tous main dans la main pour jouer un rôle constructif dans cette guerre de l’humanité contre le COVID-19.

Cette épidémie a une fois de plus prouvé de manière tragique que l'humanité tout entière vit dans une communauté de destin. Tous les pays, toutes les populations doivent former bloc dans cette guerre. La Chine continue à travailler de concert avec la communauté internationale, y compris la France et La Réunion, pour déployer tous les efforts pour sauver des vies et protéger la sécurité sanitaire publique mondiale. Nous sommes convaincus qu’avec les efforts concertés de toutes les parties, nous pourrons vaincre enfin cette pandémie, protéger la santé et le bien-être de nos peuples.

Du Bangcheng
Porte-parole du Consulat général de Chine à Saint-Denis

   

5 Commentaire(s)

La pleb, Posté
@chane y, de ce que je lis, il rétablit les faits avant tout et explique l'attitude qu'ils ont.
cela fait suite à toutes les rumeurs tel que @Cocorico semble vouloir continuer à le marteler...je le dis, avec tout le respect à tout un chacun de croire en ce qu'il veut

Je n'ai pas l'impression que cela soit "bizarre"...pas plus que cela aurait été suspect si il ne disait rien face aux accusations.

Je ne pense pas qu'il y ait une bonne ou mauvaise attitude à tenir face à des accusations...
Cocorico, Posté
Pourquoi avoir pris tous nos masques ? Alors que notre stock réunionnais n'était même pas suffisant pour le personnel hospitalier. Cette razzia a bien eu lieu et à bientÃ't pénalisé les réunionnais que nous sommes
Pat, Posté
Ceux qui ont infecté le monde veulent sauver leur économie. Cest assez ironique
Chane Y, Posté
Ce consul a besoin de se justifier? C'est bien la 1ere fois ? Je m?Interroge!
Calagane977, Posté
Voilà pourquoi elle se nomme l'île de la Réunion. Quelque soit la couleur de peau quelque soit la religion sur cette ile tous le monde travail ensemble. Et dans les coups durs il n'y a pas de " couleur " politique. C'est le problème dans beaucoups d'endroits.