Tribune libre des étudiants réunionnais de l'hexagone :

À l'attention de Monsieur le délégué interministériel à l'égalité des chances des Français d'Outre-mer


Publié / Actualisé
Plusieurs étudiants ultramarins ont signalé des difficultés relatives à la poursuite de leurs examens à distance. Certains étudiants sont retournés dans leur territoire d'origine, le décalage horaire avec la France hexagonale occasionne des difficultés quant au bon déroulement des examens à distance et peut constituer une rupture du principe d'égalité.(photo rb www.ipreunion.com)
Plusieurs étudiants ultramarins ont signalé des difficultés relatives à la poursuite de leurs examens à distance. Certains étudiants sont retournés dans leur territoire d'origine, le décalage horaire avec la France hexagonale occasionne des difficultés quant au bon déroulement des examens à distance et peut constituer une rupture du principe d'égalité.(photo rb www.ipreunion.com)

Monsieur le délégué interministériel,

Certains étudiants sont actuellement dans des centres de confinement afin d'effectuer leur quatorzaine obligatoire et ne sont pas en mesure de passer des examens dans de telles conditions. En fonction du plan de rapatriement annoncé par la porte-parole du gouvernement qui sera effectif dans les jours à venir, beaucoup d’étudiants ultramarins seront amenés à rejoindre leur territoire d'origine et devront effectuer leur quatorzaine obligatoire dans un centre de confinement.

Le Président de la République et le gouvernement ont souhaités " prendre en compte l’effort " et " aider " les étudiants ultramarins. Attachée à la réussite scolaire et compte tenu de ces éléments, l'Union des Étudiants Réunionnais de l'Hexagone (UERH) vous demande de tout mettre en œuvre pour :

1. Saisir le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation afin que "l'effort" demandé aux étudiants ultramarins soit pris en compte dans le déroulement des examens.

2. Intervenir, si nécessaire auprès des universités et des écoles.

Je vous sais soucieux de la réussite des étudiants ultramarins et au fait de nos difficultés. Comptant sur votre efficacité, je vous prie de croire, Monsieur le délégué interministériel à l'expression de mes salutations les plus distinguées.

Valentin Chambon, Président de l'Union des Étudiants Réunionnais de l'Hexagone (UERH)

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !