Tribune libre de l'UERH :

Une opération de communication autour d'Annick Girardin qui vire à l'échec


Publié / Actualisé
Les étudiants ultramarins tributaires d'une confusion gouvernementale. Interpellée lors du Facebook Live de Réunion la 1ère par le Président de l'Union des Étudiants Réunionnais de l'Hexagone (UERH), Valentin Chambon, la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Madame Frédérique Vidal tente de rattraper les erreurs d'Annick Girardin.
Les étudiants ultramarins tributaires d'une confusion gouvernementale. Interpellée lors du Facebook Live de Réunion la 1ère par le Président de l'Union des Étudiants Réunionnais de l'Hexagone (UERH), Valentin Chambon, la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Madame Frédérique Vidal tente de rattraper les erreurs d'Annick Girardin.

Le 13 mars, Frédérique Vidal invite les étudiants à quitter leur logement CROUS, dans la foulée la ministre Annick Girardin, exhorte les étudiants ultramarins à ne pas rejoindre leur famille en Outre Mer. Par la suite, la Ministre des Outre Mer annonce l'exonération du loyer CROUS pour tous les étudiants ultramarins.

Un mois plus tard, le gouvernement revient sur son annonce. Les étudiants ultramarins invités à rester devront bel et bien payer plein pot leur loyer à la différence des autres étudiants qui ont pu rentrer chez eux.

Malheureusement, l’opération de communication impliquant deux ministres et deux secrétaires d’État autour d’Annick Girardin échoue.

Frédérique Vidal, embêtée par la question du Président de l’Union des Étudiants Réunionnais de l’Hexagone, botte en touche et joue la carte de la solidarité gouvernementale.

Nous regrettons une opération de communication autour d’Annick Girardin qui vire à l’échec et des étudiants ultramarins tributaires d’une grande confusion gouvernementale.

Pour l’heure, les étudiants ultramarins à qui Annick Girardin a demandé de rester confinés en Hexagone, sont toujours sans réponse quant à l’exonération de leur loyer.

Valentin Chambon, président de l’association Union des Etudiants Réunionnais de l’Hexagone

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !