Tribune libre de la CRPMEM :

Renouvellement de la flotte, une première étape satisfaisante pour les pêcheurs artisans réunionnais


Publié / Actualisé
A la fin du mois d'avril, la commission permanente du conseil régional de la Réunion adoptait un nouveau dispositif d'aide au renouvellement de la flotte au profit de la pêche artisanale réunionnaise. Une étape importante a été franchie au terme d'un long processus de négociation piloté par le CRPMEM de la Réunion. (Photo rb/www.ipreunion.com)
A la fin du mois d'avril, la commission permanente du conseil régional de la Réunion adoptait un nouveau dispositif d'aide au renouvellement de la flotte au profit de la pêche artisanale réunionnaise. Une étape importante a été franchie au terme d'un long processus de négociation piloté par le CRPMEM de la Réunion. (Photo rb/www.ipreunion.com)

C’est une bonne nouvelle pour les pêcheurs artisans réunionnais puisque les principales revendications portées par le comité régional des pêches de la Réunion ont été entendues par le conseil régional et la DMSOI.

Concrètement :

- l’aide est réservée aux navires de moins de 12 m qui ont recours uniquement à une main d’oeuvre française ou communautaire ;

- les pêcheurs côtiers pourront bénéficier d’une aide allant jusqu’à 90 000 euros sur un projet dont la base éligible maximale sera de 150 000 euros ;

- les mini longline (pélagiques côtiers) pourront bénéficier d’une aide allant jusqu’à 300 000 euros sur un projet dont la base éligible maximale sera de 500.000 euros.

Le taux de subvention des projets est de 60% de la base éligible, supporté à parts égales par la Région Réunion et l’État.

Le Président du CRPMEM s’associe aux pêcheurs artisans réunionnais qui tiennent à remercier la Région Réunion pour la qualité de l’écoute dont ils ont bénéficié. Le CRPMEM souhaite également remercier les services de l’état, en particulier la DMSOI pour son appui et son soutient dans la conduite de ce projet ainsi que les parlementaires réunionnais qui s’intéressent au développement de la pêche et qui soutiennent le Comité au quotidien dans son combat pour la survie de la pêche artisanale réunionnaise.

Le dispositif doit désormais être validé par l’union européenne. Le travail n’est donc pas terminé. Le CRPMEM reste vigilant et mobilisé aux côtés de la Région et de la DMSOI pour que le dispositif d’aides puisse entrer en vigueur dans les meilleurs délais. 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !