Tribune libre de Joé Bédier :

Second tour des municipales : "Je porterai la volonté de changement"


Publié / Actualisé
Saint-Andréennes, Saint-Andréens, Le gouvernement vous rend la parole le 28 juin après une période de crise sanitaire qui a interrompu les élections municipales au lendemain du premier tour. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Saint-Andréennes, Saint-Andréens, Le gouvernement vous rend la parole le 28 juin après une période de crise sanitaire qui a interrompu les élections municipales au lendemain du premier tour. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le confinement dont on sort était nécessaire et je voudrais d’abord avoir une pensée pour tous ceux qui ont souffert de la crise sur les plans sanitaire, social et économique. J’ai fait des propositions pour des aides financières exceptionnelles aux familles, entreprises, étudiants et demandé à cet effet une réunion d’urgence – et adaptée aux circonstances - du conseil municipal, demande à laquelle le maire a cru bon, malheureusement, de ne pas donner suite.

" Après le déconfinement sanitaire, le déconfinement démocratique ", a dit le Premier Ministre. Nous avons à Saint-André, plus qu’ailleurs, ce devoir citoyen que je mesure personnellement en ma qualité de candidat que vous avez désigné pour représenter le changement. 70 % de ceux qui ont voté au premier tour demandent ce changement et nous avons tous l’obligation historique de concrétiser un espoir sans précédent.

Je suis plus que jamais prêt et j’ai un programme pour notre ville que vous connaissez. Il vous propose une mandature nouvelle, dont la priorité sera la satisfaction de vos besoins les plus immédiats, tout en préparant l’avenir par une politique de développement économique, social, éducatif, culturel et environnemental.  Il prendra en compte les nécessités de relance de l’économie à la suite de la crise sanitaire, en accélérant notamment les investissements, et les besoins qu’a fait apparaître et qu’a engendré cette crise sur les plan social et éducatif.

Saint-Andréennes, Saint-Andréens, le moment est venu de nous rassembler et je veux porter cette démarche dans l’esprit d’ouverture et le dépassement des vieux clivages que vous appelez de vos vœux. Ensemble nous réussirons !  

Joé Bédier

   

1 Commentaire(s)

L'ombusdman, Posté
Pendant plus de 40 ans, on vu l'oeuvre d'une famille politique (et presque d'une famille tout court...), à part la parenthèse de EF le gourmand, maintenant les Saint-Andréen ont une seule option.. et, s'il (Joé B.) ne réussit pas (mais, ça on ne pourra juger et jauger après un mandat !), ils mettront quelqu'un d'autre et surtout une nouvelle équipe pour administrer ladite commune.
Moi, je trouve dommage qu'aucune commune ici ne ressemble à Santa Monica ou Christchurch ou Blanquefort ou Malmö ou Bilbao ou Budapest ou Vancouver ou Le Cap ou Malabo!
L'Avenue île de France me fait "vomir", et l'ensemble du patrimoine de voirie public (pas d'aire de repos le long des RN et même les bandes d'arrêt d'urgence d'une largeur suffisante pour remplacer un pneu crevé en toute sécurité et les longueurs de voie d'insertion ou de sortie sont short et donc dangereuses...pourtant il y a des normes [françaises].