Tribune libre du Centre hospitalier de La Réunion :

"Alerte fake news : pas de fermeture du service de néphrologie sud !"


Publié / Actualisé
Est-il vrai que le service sud va fermer ? FAUX, le service ne va pas fermer. Il s'agit d'une réorganisation provisoire jusqu'au mois de novembre. De plus, un projet ambitieux de construction d'un nouveau service est actuellement en cours de définition, avec l'appui de l'ARS. Après validation, un bâtiment neuf et dédié sera prévu pour le service de néphrologie et de dialyse sur le site de St Pierre, avec une augmentation de lits permettant de couvrir les besoins du territoire sud de La Réunion. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Est-il vrai que le service sud va fermer ? FAUX, le service ne va pas fermer. Il s'agit d'une réorganisation provisoire jusqu'au mois de novembre. De plus, un projet ambitieux de construction d'un nouveau service est actuellement en cours de définition, avec l'appui de l'ARS. Après validation, un bâtiment neuf et dédié sera prévu pour le service de néphrologie et de dialyse sur le site de St Pierre, avec une augmentation de lits permettant de couvrir les besoins du territoire sud de La Réunion. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le CHU est également heureux d’annoncer qu’il a obtenu un avis favorable de la Commission Spécialisée de l'Offre de Soins de l'ARS, pour installer une Unité d’Autodialyse sur son site hospitalier de Cilaos afin d’améliorer les conditions de vie et de prise en charge des patients du cirque.

Il est donc faux et dépassé de laisser croire que les sites sud du CHU sont " encore une fois " défavorisés par rapport au site nord, le CHU est un établissement unique avec deux sites principaux et des sites extérieurs, et le projet médical de néphrologie est transversal.

Est-il vrai que ces problèmes de ressources médicales n'ont pas été anticipés ?

FAUX, la direction du CHU, en lien avec le Pr Vacher Coponat, chef du service, a anticipé les départs, pour raisons personnelles, de médecins de l’équipe et des recrutements étaient prévus. Avec les bouleversements liés à la crise COVID, certains médecins ont renoncé à leur candidature très récemment. Des recrutements sont toutefois prévus en novembre, permettant la construction d’une nouvelle équipe.

Est-il vrai que les dialyses vont devoir se faire au nord ?

FAUX, le CHU a précisé le contraire dans son communiqué le 26 juin dernier. L’activité de dialyse sera maintenue dans son fonctionnement normal pour les patients, deux néphrologues se partageront l’astreinte. Les patients du bassin sud continueront de bénéficier de leurs séances de dialyse à St Pierre en toute sécurité.

Est-il vrai que les urgences de néphrologies du Sud seront transférées au nord ?

FAUX, les urgences néphrologiques continueront à être prises en charge au CHU Sud, Les avis hyperspécialisés restent opérationnels, avec la possibilité d’un transfert dans le service de Néphrologie du Nord, uniquement lorsque ce sera nécessaire afin de garantir toute la sécurité de prise en charge des patients.
 
Est-il vrai que le CHU de La Réunion manque d’attractivité pour les médecins néphrologues ?

VRAI ET FAUX, la pénurie de médecins néphrologues est une réalité au niveau national dans le secteur public, accentuée par les différences de niveaux de rémunération entre le public et le privé.

Le CHU a toujours tout mis en œuvre pour recruter ces ressources médicales, dans le cadre du soutien au projet médical ambitieux porté par le Pr Vacher Coponat pour les deux sites du CHU.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !