Tribune libre de Dany Payet :

NRL : le scénario du renoncement ne doit pas être accepté par la population réunionnaise


Publié / Actualisé
Les dernières déclarations de la Région Réunion du 30 Juin concernant la poursuite du chantier de la digue de la NRL laissent perplexe. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Les dernières déclarations de la Région Réunion du 30 Juin concernant la poursuite du chantier de la digue de la NRL laissent perplexe. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Ce ne sont que des annonces contradictoires dont le seul point commun se résume à une décision contraire à l'intérêt de la population et de la vie quotidienne des Réunionnais :

- Après avoir affirmé à plusieurs reprises que la disponibilité des roches de la Réunion pour achever la digue de la Grande Chaloupe à la Possession était assurée (compte tenu notamment des gisements d’andains identifiés par une étude commandée à la SAFER),
la Région s'oriente vers une décision catastrophique avec un chantier au rabais, en prévoyant de raccorder le viaduc à l'ancienne route nationale dès La Grande Chaloupe,

- En renonçant à la raison d’être même du chantier, à savoir la réalisation d’une liaison directe entre Saint-Denis et la Possession, le chantier de la NRL serait alors suspendu, en ayant réalisé 10 kilomètres de viaduc et de digues et en laissant 2,7 kilomètres inachevés.

- Elle engendrera ainsi un point de congestion quotidienne à la Grande Chaloupe, sur la portion de trajet entre la Grande Chaloupe et La Possession, qui concentre le maximum de risques en terme de sécurité pour les automobilistes et l'ensemble du trafic de la route actuelle.

C'est donc vers un abandon pur et simple du projet NRL que La Région entraine l'ensemble de la population, en masquant la réalité par une communication abondante et contradictoire, occultant les vraies raisons de cette décision, avec l’accord tacite du groupement maitre d’œuvre dont les conséquences sont :

o l’abandon de la promesse d’un trafic fluide et sécurisé... ...promesse pourtant à l’origine du projet.

o une catastrophe financière avec à la fois une dérive du coût du projet initial passé de 1,6 milliards à 1,8 Milliards selon la Cour des Comptes à fin 2018 et l’explosion de l'endettement de la Région – chiffré là aussi par la Cour des comptes à 1,2 Milliards à fin 2018 soit 1 310 € par habitant avec un doublement entre 2015 et 2018

o un fardeau pour les réunionnais avec, de surcroît, le risque majeur de devoir rembourser tout ou partie des fonds sollicités au plan européen.

o une catastrophe économique puisque les transporteurs et toute l'activité économique liée au chantier seront abandonnés " au bord du chemin " après avoir investi pour pouvoir faire face à l'ensemble de leurs obligations.

Les citoyens doivent se mobiliser pour obtenir l’achèvement du chantier tel que prévu dès le marché initial et exiger de la Région une transparence totale sur le bilan financier de l’opération.

Seule une mobilisation citoyenne forte de sa légitimité peut encore permettre d’éviter un scenario catastrophe et toute décision intempestive et irréversible annoncée dans les médias pour ce 10 Juillet.

Dany Payet

   

7 Commentaire(s)

Lapin chaud, Posté
Fé pas exprès fé tombe lo roche avant regionales hein ! Population lé vilain mais lé pi couillon hein
Chantal, Posté
Faudrait que nos agitateurs pays perdent une personne de leur famille sur cette route pour qu'ils acceptent de donner leurs galets.... De toute façon au prochain éboulis qui arrivera certainement au moment où l'on ne s'y attend pas, toute la population va payer à cause deux tondus et trois pelés qui ne veulent pas de poussière à coté de leurs grandes villas, et surtout pas l'après carrière si on doit reconstruire des logements sociaux...
Zavoca marron, Posté
Dany, i voit ou koné pas les dessous de cet imbroglio juridico-technico-economico-politico-administratif de la planète Terre....ð??...
Ketyna, Posté
I fo descende dans la rue, lu va comprendre. Lu la couru et cassiette comme tangue dans l'épisode zilet zaune, fodra refait pareil lu va cassiette à Zamais
Mauland, Posté
cela devient n importe quoi ce chantier , quelle mauvaise gestion !!!
comment des individus chargés de nous montrer l'exemple de par leur action de gestion des affaires publiques peuvent ils etre si nul.
encore un exemple de l incompetence des pouvoirs publiques et regionaux.
"pouvoir et incompétence : meme combat"
le chantier aussi incohérent soit il doit se finir comme prévu et comme il a été acté par les politiques qui se sont fait élire avec ce projet
Dinosaures, Posté
Pillage de l'argent public par un incompétent notoire et fossoyeur des finances des collectivités où il passe. S'il y a corruption et détournement de l'argent public, ce Didier Robert doit se retrouver en prison là au moins les contribuables seront tranquilles.
Ramsamy, Posté
Surtout que l'Europe a donné des milliards pour la route entière, on en a fait une demie route! Les millions d'euros se sont certainement volatilisés sous les roches probablement