Tribune libre de la CGTR Educ'action :

Bienvenue à la nouvelle rectrice de l'académie, Chantal Manes-Bonnisseau


Publié / Actualisé
Si nous nous félicitons que ce soit enfin une femme qui accède à cette responsabilité dans notre académie , nous ne nourrissons cependant aucune espèce d'illusion sur la politique éducative qui sera mise en oeuvre
Si nous nous félicitons que ce soit enfin une femme qui accède à cette responsabilité dans notre académie , nous ne nourrissons cependant aucune espèce d'illusion sur la politique éducative qui sera mise en oeuvre

En effet, tous , au delà de leur personnalité, de leur origine, et quelque soit le jugement que l'on peut porter sur leur façon respective de gérer les relations humaines et sociales dans leur académie, tous sont aux ordres du gouvernement et doivent mettre les doigts , avec plus ou moins de zèle , sur la couture du pantalon pour faire bonne application des décisions gouvernementales régressives en matière d’éducation

Les  recteurs passent mais les revendications demeurent.  

La CGTR educ’Action continuera  à exiger localement la mise en oeuvre d'un plan d'urgence éducatif et notamment :  

- Que la Reunion soit placée en zone d’éducation prioritaire
- La fin des classes surchargées   
- Des classes à 30 ou à 35 , ce n'est plus possible !
- un veritable plan de rattrapage en emplois publics , la non fermeture de classes  
- Un calendrier scolaire mieux défini , des rythmes scolaires plus adaptés à nos réalités climatiques  
...  

Enfin ,  nous nourrissons , bien sûr , l’espoir d’un dialogue social renouvelé , respectueux des partenaires sociaux , ce qui n’a pas été toujours le cas dans notre académie

La CGTR EDUC’ACTION

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !