Elle a porté plainte 15 ans plus tard :

Victime de viol à 21 ans, une artiste réunionnaise brise le silence


Publié / Actualisé
Artiste tatoueuse à Saint-Pierre, Helen Sea Hung lève le voile sur un traumatisme vécu il y a 15 ans. Victime de viol quand elle avait 21 ans, alors qu'elle en a aujourd'hui 36, elle raconte ce qu'elle a vécu à travers une vidéo de presque 6 minutes, publiée sur YouTube et relayée sur ses différentes pages ce lundi 3 août en soirée. Un aveu difficile mais libérateur, explique la Réunionnaise qui indique avoir porté plainte le 31 juillet (Photo d'illustration AFP)
Artiste tatoueuse à Saint-Pierre, Helen Sea Hung lève le voile sur un traumatisme vécu il y a 15 ans. Victime de viol quand elle avait 21 ans, alors qu'elle en a aujourd'hui 36, elle raconte ce qu'elle a vécu à travers une vidéo de presque 6 minutes, publiée sur YouTube et relayée sur ses différentes pages ce lundi 3 août en soirée. Un aveu difficile mais libérateur, explique la Réunionnaise qui indique avoir porté plainte le 31 juillet (Photo d'illustration AFP)

"Ce n'est pas Helen la tatoueuse qui vous parle ce soir, mais Helen en tant que personne" : c'est en ces termes que l'artiste commence sa vidéo, après avoir annoncé sur ses pages officielles qu'elle allait lever le voile sur "un lourd secret".

Âgée de 36 ans, l'artiste de Saint-Pierre évoque le viol dont elle a été victime il y a 15 ans. "La semaine dernière j'ai rencontré une jeune femme qui a l'âge de 21 ans a vécu un traumatisme bouleversant (...) Cette jeune femme, c'est moi."

Helen Sea Ung explique alors qu'elle a passé de longues années "dans le silence de la honte et de la solitude" et tenté de cacher "ce secret insupportable dont elle voulut que personne ne soupçonnat l'existence".

Fière, elle affirme avoir "enfin surmonté" sa peur et porté plainte vendredi 31 juillet 2020 à La Réunion, après 15 années de silence, pour "dénoncer celui qui a détruit [son] innocence".

- Un message fort pour toutes les victimes -

Une libération pour l'artiste réunionnaise qui ne ressent plus "honte et culpabilité". Helen Sea Ung en profite donc pour passer un message fort à toutes les victimes de violences sexuelles, "afin d'inspirer toute personne victime de quelconque abus à porter plainte". L'occasion également de rappeler la définition juridique du viol.

Annonçant d'autres vidéos à venir sur le sujet, l'artiste affirme vouloir désormais "apporter [son] soutien aux victimes dans leurs démarches" : "en tant que victime également, je revendique le droit au bonheur, nous n'avons plus à vivre dans la honte, l'humiliation, l'auto-sabotage, l'isolement et la culpabilité, ou de souffrir en silence".

Et d'ajouter : "l'ordre des responsabilités doit être rétabli et justice doit être faite. On ne peut oublier, mais il est possible de se reconstruire. Agissez en dénonçant les bourreaux qui vous ont détruits, car les coupables ce ne sont pas vous, mais eux."

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

Emilie, Posté
Le buzz juste pour ramener de la clientèle plutôt toujour a vouloir ce faire remarquer celle la
Heinrich Koffee, Posté
Bravo Helen, quel courage ! Tu as tout notre soutien !
Tipiman, Posté
Témoignage courageux et bouleversant. La parole libère et permet la résilience. La peur doit changer de camp. Merci Hélen.
Dapa, Posté
Quel courage! Quelle force! Se dévoiler ainsi ne peut être que le résultat d une introspection, et le résultat est bouleversant. Je suis un être humain de sexe masculin ..... oui je parle d être humain et non d homme ou de femme....c est Parcequ'un homme digne de cette classification n a pas le droit de voler l innocence d une autre personne. Ne pas maîtriser ses pulsions relève de l instinct animal et je ne veux surtout pas manquer de respect aux animaux. Tournez vous résolument vers l avenir. Si vous êtes maman, alors souriez pour vos enfants. Et surtout croyez au bonheur, il existe.
Parler aujourd'hui. C est mettre l odieux personnage face à son acte criminel.....oui c est un crime monstrueux monsieur.... il subira la double peine....celle de la justice.... mais aussi celle de ses proches qu ils l ont peut-être toujours mis sur un piédestal..... et là plus dure sera la chute
Bravo Madame pour ce joli sourire retrouvé
Jérome, Posté
Merci pour ton courage!