Tribune libre de Nadia Ramassamy :

Journée internationale de la Jeunesse : Sauvons nos jeunes !


Publié / Actualisé
Nous fêtons ce mercredi 12 août la Journée internationale de la Jeunesse. En septembre, ce sont près de 700 000 jeunes qui arriveront sur le marché du travail, dans des conditions sanitaires et économiques particulièrement difficiles. (photo rb / www.ipreunion.com)
Nous fêtons ce mercredi 12 août la Journée internationale de la Jeunesse. En septembre, ce sont près de 700 000 jeunes qui arriveront sur le marché du travail, dans des conditions sanitaires et économiques particulièrement difficiles. (photo rb / www.ipreunion.com)

En outre, le plan de relance annoncé par le gouvernement prévoit un investissement de près de 6,5 milliards d’euros pour l’insertion de ces primo-arrivants. Cette somme doit servir, dès la rentrée, à mettre en place un dispositif exceptionnel d’exonération des charges pour les jeunes.

Si l’idée est bonne – elle avait déjà fait l’objet d’une proposition de loi du groupe Les Républicains en juin, avant d’être retoquée –, elle est insuffisante. La plupart des secteurs d’activité souffrent d’une baisse d’activité qui paralysent les embauches, cotisations sociales ou non. L’activité partielle, préférée par beaucoup d’entreprises, constitue un obstacle de taille au recrutement de nouveaux salariés.

De plus, le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans, qui ne cessait de décroître depuis plusieurs années, a bondi de 29% depuis le mois de mars. Il s’agit des jeunes les plus exposés : CDD, apprentissages, etc.

Aussi, il est indispensable de les accompagner dans cette période difficile, en les informant et en les conseillant sur les options qui s’offrent à eux au sortir de leur formation, ou en les réorientant suite à la perte de leur emploi.

Le Premier Ministre a annoncé vouloir que " pas un jeune ne soit sans solution ". Cet objectif, pour le moins ambitieux, devra impérativement être couplé à des dispositifs de communication et d’accompagnement des jeunes si l’on veut espérer s’en rapprocher.

Nadia Ramassamy, Députée de La Réunion

   

3 Commentaire(s)

Kachane, Posté
Encore des généralités que tous le monde peuvent en trouver dans les différents journaux et quotidiens français.... Arrête de nous saouler !!!!
SOMANKE, Posté
Les jeunes ont ils besoin des. " vieux " et si oui pourquoi ?
Le monde (les Hommes) change très rapidement et il devient difficile pour les anciens de se projeter dans un futur qui leur échappe. Devant cette évidence, que les vieux gèrent les acquis en bons pères de familles, qu'ils préservent la terre qui leur a été laissée en héritage et qu'ils fassent confiance aux jeune pour développer ce patrimoine. Attachons nous aux valeurs qui sont les notre, transmettons les aux nouvelles générations.
Je ne doute pas que la nouvelle génération saura nous inventer un monde meilleur
KUNTA KINTé, Posté
Tais toi !