Tribune libre de Fabrice Marouvin Viramalé :

Législatives partielles : courrier adressé au préfet et aux trois maires des communes concernées


Publié / Actualisé
A la demande des adhérents et des sympathisants du groupe " Une Nouvelle Page ", mouvement politique constitué à l'issue des élections municipales 2020 de Saint-Paul, j'attire votre attention sur votre responsabilité personnelle dans les graves atteintes à l'expression démocratique des citoyens et la mise en danger que constituerait, dans le contexte sanitaire actuel, le maintien de l'organisation les 20 et 27 septembre 2020 d'une élection partielle dans la deuxième circonscription du département.
A la demande des adhérents et des sympathisants du groupe " Une Nouvelle Page ", mouvement politique constitué à l'issue des élections municipales 2020 de Saint-Paul, j'attire votre attention sur votre responsabilité personnelle dans les graves atteintes à l'expression démocratique des citoyens et la mise en danger que constituerait, dans le contexte sanitaire actuel, le maintien de l'organisation les 20 et 27 septembre 2020 d'une élection partielle dans la deuxième circonscription du département.

En effet, l’aggravation quotidienne de la contamination par la Covid-19 que connaît notre territoire depuis les dernières semaines ne pourra que se maintenir, voire s’amplifier, alors comment faire respecter les mesures de limitation actuellement appliquées pour les réunions et rassemblements qui constituent un élément fondamental d’une campagne électorale.

Les regroupements de plus de 10 personnes sont déjà interdits jusqu'au 13 Septembre 2020, soit 7 jours avant le premier tour de ces élections, ce qui pénalisera le déroulement normal de la communication et du contact avec les citoyens, qui sont en droit de pouvoir accéder à une information équitablement diffusée par les candidats sur leur programme.

Il va de soi que le maintien des élections sans pouvoir profiter d’une campagne équitable serait un déni de démocratie.

Chaque électeur ne manquera pas de s’interroger sur l’incompréhensible contradiction entre les mesures de restrictions qui se durcissent de jour en jour dans les établissements scolaires que vous défendez vous- même aujourd’hui pour protéger vos administrés.

• Comment autoriser une campagne sur votre territoire avec des rassemblements, des réunions cafés de plus de 10 personnes ?

• Comment organiser une élection dans des bureaux de vote au sein des écoles et garantir que le virus s’arrête aux portes des bureaux, comme le laisse sous-entendre la municipalité de Saint-Paul ?

• Comment assurer la rentrée scolaire le lendemain, sans risque et garantir aux parents un environnement sain ?

• Ou bien faites vous le deuil d’un effondrement encore plus important du taux de participation au vote, ce qui aggravera l’image dégradée du fonctionnement de notre démocratie, et qui enlèvera toute valeur au scrutin et toute légitimité au candidat élu ?

Pour ces raisons, et me faisant ici le porte parole de nombreux citoyens de la circonscription, je sollicite de votre part la responsabilité d’une demande auprès du Préfet du report de ces élections jusqu’à ce qu’elles puissent s’effectuer normalement, dans les conditions sanitaires acceptables.

Je vous remercie par avance de l’attention que vous voudrez bien témoigner à cette requête, et dans l’espoir qu’elle sera entendue, je vous prie de croire,

Mesdames, Monsieur le Maire, à l’expression de mes sentiments distingués.

Fabrice Marouvin Viramalé

   

4 Commentaire(s)

Logiclacour, Posté
Bonjour..vrai et les stands de manege coté Barachois,,hein!! Stop elections bidons..courage lo peup...
Folio, Posté
4% si moin t ou. Moin t rode 1 place pou kachiète
Alain B., Posté
Cette prise de position coule du bon sens. On ne peut nous interdire, nous dire ce qu'il faut ou pas faire et en même temps nous imposer une élection au plus haut de la crise.
Car il ne faut pas être devin, nous allons droit dans le mur avec la crise de la covid.

Tenir un langage devant la caméra et pratiquer l'inverse sur le terrain c'est bien la stratégie des partisans politique de la majorité actuelle.

Alors, continuons dans le déni de démocratie et on comptera les morts à la fin.
voilà la campagne de député lancée par le PLR
La vérité si je mens !, Posté
Billant jacques a bon dos s'il fallait prendre en considération la demande Fabrice Marouvin Viramalé , au fait C Ki ?