Tribune libre de Fabrice Marouvin :

À l'attention du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin


Publié / Actualisé
Monsieur le Ministre de l'Intérieur, agissant en qualité de président du groupe politique " Une Nouvelle Page " constitué à l'issue des élections municipales 2020 de Saint-Paul, j'ai l'honneur d'attirer votre attention sur les conditions dans lesquelles doit s'effectuer la campagne électorale et se dérouleront les opération de vote pour les élections législatives partielles des 20 et 27 septembre 2020 de la deuxième circonscription de La Réunion.
Monsieur le Ministre de l'Intérieur, agissant en qualité de président du groupe politique " Une Nouvelle Page " constitué à l'issue des élections municipales 2020 de Saint-Paul, j'ai l'honneur d'attirer votre attention sur les conditions dans lesquelles doit s'effectuer la campagne électorale et se dérouleront les opération de vote pour les élections législatives partielles des 20 et 27 septembre 2020 de la deuxième circonscription de La Réunion.

En effet, l’aggravation quotidienne de la pandémie de la Covid-19 que connaît notre territoire depuis les dernières semaines ne pourra que se maintenir, voire s’amplifier. La Réunion est passée en zone ROUGE depuis ce dimanche 6 septembre 2020, la situation conduit à réduire drastiquement les possibilités de contact et des rassemblements déjà fortement contingentées par une réglementation qui se radicalise de jour en jour. Dans ces conditions la campagne électorale ne peut se dérouler dans de bonnes conditions et les élections ne pourront se tenir dans les conditions sanitaires sécurisées.

Par ailleurs les opérations de vote vont se dérouler dans les établissements scolaires municipaux, dont le fonctionnement usuel est déjà fortement perturbé par le risque infectieux, que l’on va aggraver avec l’ouverture à une population dont l’état pathogène n’est pas contrôlé. Il n’est pas acquis, comme l’affirme certains maires que la contamination potentielle disparaîtra à l’entrée des bureaux de vote.

Par ailleurs chaque électeur ne manquera pas de s’interroger sur l’incompréhensible contradiction entre les mesures de restrictions qui se durcissent de jour en jour et l’appel au vote. L’inquiétude légitime ne manquera pas de se manifester par un nouveau record d’abstention. Les élus que nous sommes, sont censés de donner l’exemple aux citoyens, appliquer en l’espèce le principe de précaution, ce qui est loin d’être le cas par le constat sur le terrain dès l’ouverture de campagne.

Pour ces raisons, le maintien des ces élections partielles aux dates prévues constituerait un déni de démocratie, une prise de risque inconsidérée et dangereuses pour la population de la circonscription et des enfants scolarisés dans les écoles recevant les électeurs dans les bureaux de vote. Une mise en cause de la responsabilité de l’Etat pourrait être engagée par tous citoyens.

Avant le passage de La Réunion en ZONE ROUGE, j’ai eu l’occasion de saisir le Préfet de Région sur cette situation qui a bien voulu me rappeler qu’il s’agissait là de l’application d’une décision du Ministère de l’Intérieur, Aussi, me faisant de nouveaux l’interprète de nombreux citoyens de la circonscription, j’en appelle à votre souci de préserver la santé de nos concitoyens et de garantir des élections justes, ouvertes et impartiales pour solliciter le report de ces élections jusqu’à ce qu’elles puissent s’effectuer normalement, dans les conditions sanitaires acceptables.

Je vous remercie par avance de l’attention que vous voudrez bien témoigner à cette requête, et vous prie de croire, monsieur le Ministre, à l’assurance de mon plus profond respect.

Fabrice MAROUVIN VIRAMALE Président "Une Nouvelle Page"

   

1 Commentaire(s)

Un connu, Posté
C'est tellement logique. La situation s'aggrave sur l'île et nous allons pas rassembler tant de personnes dans les salles de classe un dimanche. Prenons soin de nos proches. Pourquoi les autres ne font pas preuve de bon sens au même titre que M. MAROUVIN.