Tribune libre d'Huguette Bello :

Un chantier au point mort. Vers une grève illimitée ?


Publié / Actualisé
Ce mercredi 23 septembre, les représentants des syndicats de transporteurs (SRTT, FTOI, FNTR, CTTR, OTI) bloquent pour la troisième journée consécutive le siège du Groupement de la NRL. Malgré la promesse du Président de Région d'une reprise des travaux à la mi-septembre, impliquant la somme de 42 Millions d'euros pour 200 mètres de route, le chantier est au point mort. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Ce mercredi 23 septembre, les représentants des syndicats de transporteurs (SRTT, FTOI, FNTR, CTTR, OTI) bloquent pour la troisième journée consécutive le siège du Groupement de la NRL. Malgré la promesse du Président de Région d'une reprise des travaux à la mi-septembre, impliquant la somme de 42 Millions d'euros pour 200 mètres de route, le chantier est au point mort. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Cette troisième journée de blocage est une énième démonstration de l’échec du Président de Région dans sa maîtrise d’ouvrage. Ce dernier se défausse de ses responsabilités, engendre un conflit entre les transporteurs et le Groupement, il prend le risque d’un blocage illimité du chantier. Face à son absence de planification mais aussi et surtout son manque de marge de manœuvre financière, le Président de Région provoque une crise dans la crise.

Les acteurs économiques du territoire, les travailleurs et leur famille sont tributaires de cette conduite désastreuse. Face à cette épidémie de covid-19, plus que jamais les Réunionnais ont besoin que l'on soit à leur côté, force est de constater l’incurie du Président de Région.

Huguette BELLO

   

3 Commentaire(s)

KUNTA KINTé, Posté
Bello H. rêve de s'assoir dans le fauteuil de l'hÃ'tel de Région Pierre Lagourgue . Tout est permis , comme dans le cochon tout est bon
Ste suzanne, Posté
Le peuple de st Paul vous donnez un mandat regarder chez vous pas ailleurs vous étiez obliger de lâcher l autre faute de cumul Autrement vous l aurez pas fait Toujours entrain de critiquer comme à L assemblée que du bla bla bla
CADET ROUSSEL NANA 3 MAISONS, Posté
Imaz press écrivait déjà :"Ce marché avait été attribué le 15 octobre 2013 par la commission d'appel d'offres de la Région au groupement Vinci/Bouygues et GTOI/SBTPC pour un montant s'élevant à environ 1,6 milliard d'euros. "Outre les suspicions de dysfonctionnements pesant sur l'attribution même du marché, c'est surtout les conditions de son exécution qui peuvent paraître floues" indique un élu proche de la majorité régionale."En effet, il semble y avoir une confusion entre le rÃ'le du maître d'ouvrage, le conseil régional en l'occurrence, et celui du groupement attributaire du marché. La Région semble agir comme si lui revenait d'alimenter le marché en roches massives. Or, à ma connaissance, c'est plutÃ't aux prestataires de s'assurer de la fiabilité de son approvisionnement" ajoute cette même source.Pour rappel : dans le cadre de l'enquête préliminaire sur l'attribution des marchés de la nouvelle route du littoral ouverte pour "corruption" et "favoritisme", 11 perquisitions ont été menées simultanément par la brigade financière de la gendarmerie ce jeudi 8 octobre 2015 à partir de 6 heures du matin. Sous l'autorité du parquet national financier, les forces de l'ordre sont notamment intervenues au conseil régional, au domicile du président du conseil régional Didier Robert situé à la Montagne et à la SBTPC. Des perquisitions ont également été menées dans les domiciles de Dominique Fournel, Jean-Louis Lagourgue et de collaborateurs proches du président de Région.