Tribune libre du Medef :

Les tests Covid limitent de manière considérable les déplacements


Publié / Actualisé
Le Medef Réunion et l'ensemble des Medef Outre-Mer ont sollicité le Medef National pour intervenir auprès du Ministre des Outre-Mer, Sébastien Lecornu, sur la problématique des tests Covid qui limitent de manière considérable les possibilités de déplacements entre le territoire métropolitain et les départements d'Outre-Mer. En effet, suite à l'annonce du Ministre de la santé indiquant que les déplacements ne faisaient pas partie des priorités dans l'accès et le traitement des tests, les déplacements entre la métropole et les outre mer deviennent de plus en plus compliqués, au regard de la contrainte de remettre au départ à la compagnie aérienne un test négatif de moins de 72 heures. Ci-dessous le courrier adressé au ministre des outre-mer
Le Medef Réunion et l'ensemble des Medef Outre-Mer ont sollicité le Medef National pour intervenir auprès du Ministre des Outre-Mer, Sébastien Lecornu, sur la problématique des tests Covid qui limitent de manière considérable les possibilités de déplacements entre le territoire métropolitain et les départements d'Outre-Mer. En effet, suite à l'annonce du Ministre de la santé indiquant que les déplacements ne faisaient pas partie des priorités dans l'accès et le traitement des tests, les déplacements entre la métropole et les outre mer deviennent de plus en plus compliqués, au regard de la contrainte de remettre au départ à la compagnie aérienne un test négatif de moins de 72 heures. Ci-dessous le courrier adressé au ministre des outre-mer

Monsieur le Ministre,

Afin de limiter la propagation de l'épidémie et de protéger la population des territoires d'outre-mer, la loi de fin d'urgence d'état sanitaire a imposé des tests obligatoires de moins de 72 heures à tous les voyageurs à destination de ces territoires au départ de la métropole.

C'est dans ce contexte déjà très difficile pour le fonctionnement des entreprises ultramarines et le redémarrage de l'activité que nous découvrons que les autorités de l'Etat n'ont pas inclus les voyageurs dans la liste des personnes prioritaires d'accès aux tests.

Cette décision pourrait avoir de graves conséquences économiques et sociales :

    Le rétablissement du transport des personnes et des biens entre la métropole et les territoires d'outre-mer est indispensable à la reprise des activités économiques dans les territoires ultramarins. Or, la baisse drastique de flux de voyageurs ne pouvant embarquer dans les avions va nécessairement entrainer une diminution du trafic des compagnies aériennes et de la capacité du transport de marchandises.
    De plus, la non-intégration des voyageurs dans la liste prioritaire apparaît en contradiction avec les objectifs de continuité territoriale dans les territoires français.

C'est pourquoi nous vous demandons de bien vouloir étudier des solutions immédiates afin de permettre aux voyageurs à destination de l'outre-mer de pouvoir obtenir les résultats des tests dans les délais imposés par la loi.

En vous remerciant de l'intérêt que vous porterez à cette démarche, je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma haute considération.

Geoffroy Roux de Bézieux
Président du Medef

   

1 Commentaire(s)

ComAnd, Posté
Claire démonstration de l'impéritie dans la gestion des effets de cette crise en nous imposant des règles de dépistage sans jamais nous donner les moyens clairs de le faire !