Tribune libre de David Belda :

Les personnes vulnérables encore plus vulnérables


Publié / Actualisé
Depuis le début de la crise sanitaire, les personnes vulnérables souffrant de maladies chroniques avaient leurs masques pris en charge par l'état. Dimanche 4 octobre, cette prise en charge prend fin, laissant ces malades dans l'obligation d'acheter de quoi se protéger. David Belda, Secrétaire général de GD - Groupement départemental FO santé s'insurge contre cette démission de l'Etat.
Depuis le début de la crise sanitaire, les personnes vulnérables souffrant de maladies chroniques avaient leurs masques pris en charge par l'état. Dimanche 4 octobre, cette prise en charge prend fin, laissant ces malades dans l'obligation d'acheter de quoi se protéger. David Belda, Secrétaire général de GD - Groupement départemental FO santé s'insurge contre cette démission de l'Etat.

Les diabétiques, les dialysés, les malades souffrant d’un cancer, les personnes ayant plus de 65 ans se voyaient distribuer des masques depuis le début de la crise sanitaire. Ces masques étaient pris en charge par l’Etat tant il est vrai que les pathologies chroniques fragilisent d’autant plus ces personnes qui doivent régulièrement aller en centre de soins pour être soignés.

"Ces personnes traversent une période difficile de leur vie physiquement et cela entraîne des difficultés financières. Nous ne pouvons pas demander à ces gens d’acheter leurs masques, indispensable dans leur parcours de soin", s’insurge David Belda, Secrétaire général de GD – Groupement départementale FO santé.

Dimanche 4 octobre, cette prise en charge de l’Etat prend fin et l’absence de consigne de l’Etat plonge cette population fragile dans encore plus de vulnérabilité ! " Les boites de masques correspondent à un budget conséquent pour n’importe qui, mais pour ces personnes qui fréquentent les centres de dialyse, les services de cancérologie, la collectivité doit prendre en charge, il en va de notre devoir de solidarité nationale ", continue le soignant.

   

1 Commentaire(s)

Daniel FAIVRE, Posté
Pas besoins d'être un Syndicat faut connaitre les bonnes adresses pour avoir des masques gratuits