Tribune libre d'Éric Fruteau :

Réaction suite à l'assassinat de Samuel Paty


Publié / Actualisé
Je condamne ardemment l'acte barbare et abjecte dont a été victime cet enseignant Samuel Paty. Le radicalisme et l'extrémisme politico-religieux n'a pas sa place dans une république. Le fait que ce soit un enseignant renforce le sentiment injuste et la colère. L'éducation est aujourd'hui ciblée alors qu'elle reste la meilleure arme garantissant la cohésion de notre société. Nous exprimons notre solidarité à toute la communauté éducative et notamment au corps des enseignants.
Je condamne ardemment l'acte barbare et abjecte dont a été victime cet enseignant Samuel Paty. Le radicalisme et l'extrémisme politico-religieux n'a pas sa place dans une république. Le fait que ce soit un enseignant renforce le sentiment injuste et la colère. L'éducation est aujourd'hui ciblée alors qu'elle reste la meilleure arme garantissant la cohésion de notre société. Nous exprimons notre solidarité à toute la communauté éducative et notamment au corps des enseignants.
   

1 Commentaire(s)

Papillon diurne, Posté
On vit dans une société où l'on ne fait que réagir suite à...Mais, en temps normal, dans la vie de tous les jours "on" ne s'intéresse pas vraiment aux problèmes latents, voire patents, dans chaque interstices de notre organisation !Personne ne sait vraiment ce qui s'est réellement passé dans les jours, semaines, mois et cela se compte en années bien souvent !, dans la vie de cet enseignant et et encore moins dans la tête de cette personne à peine majeure, non-née sur le sol français. On ne fait que réagir par rapport aux réactions qu'on a plus ou moins vues, entendues, comprises..., c'est comme un son, un bruit, un cri, un gémissement...mais on ignore l'origine, la cause profonde. Il appartient au chef de l'État de veiller à l'intégrité de notre pays, à notre indépendance nationale, d'assurer le fonctionnement régulier de nos institutions : cela demande recul et clairvoyance...sagesse. Au lendemain de "Je suis Charlie", on avait dit "plus jamais ça ! Congrès à Versailles, etc. .Ensuite, il y a eu Bataclan, la promenade des Anglais, plus encore des agressions, et autres actes de violence sur le sol français... Bernard Cazeneuve aura même été promu : Pm (il est même parti à Wuhan, province de Hubei, en février 2017 : accompagné de Monsieur Lévy...).Est-ce que nos pouvoirs publics sont à la hauteur de leurs responsabilités ?Pourquoi n'arrive toujours t-on par apercevoir (et enrayer, déjouer ?) ce genre de situation poindre : là, c'est un fonctionnaire de l'éducation nationale qui aura été décapité à cause de la "liberté d'expression" [en France ]/sous-tendue par des "dessins"!