Tribune libre du Crefom :

Dédicace raciste à l'encontre de Didier Dinart


Publié / Actualisé
Claude ONESTA s'est discrédité comme manager de la Haute performance des équipes de France. Dans ce que la presse nationale et ultramarine appelle l'affaire ONESTA, ce dernier a tenu des propos racistes à l'encontre de Didier Dinart, sportif le plus titré de France en sports collectifs. (Photo d'illustration AFP)
Claude ONESTA s'est discrédité comme manager de la Haute performance des équipes de France. Dans ce que la presse nationale et ultramarine appelle l'affaire ONESTA, ce dernier a tenu des propos racistes à l'encontre de Didier Dinart, sportif le plus titré de France en sports collectifs. (Photo d'illustration AFP)

Si Claude ONESTA peut être considéré comme l'un des meilleurs entraîneurs dans l'Histoire du Handball français, il n’en demeure pas moins qu’il est l’auteur d’un délit qui tombe sous le coup de la loi, même si ce délit est frappé de prescription.

Renvoyer Didier DINART à sa condition d’esclave ayant profité de sa libération, c’est une offense qui s’adresse à toute la communauté ultramarine que certains se complaisent à appeler "diversité".

Nous, le CREFOM, représentants des afro-descendants sur le territoire français, sommes en droit de nous inquiéter lorsque que l’on sait qu’en raison de ses fonctions de manager de la Haute performance des équipes de France, Monsieur ONESTA à un pouvoir discrétionnaire lui permettant d’ostraciser les nombreux originaires d’Outre-mer pratiquant le Handball à haut niveau, de décider " qui, des esclaves, pourra bénéficier ou non de sa bienveillance ".

Sur cette question qui interroge l’impartialité et la neutralité de la République, le CREFOM interpelle encore une fois Madame la Ministre des sports et déplore son silence, lequel pourrait être interprété comme une mesure de mansuétude à l’égard d’un personnage dont le propos contribue à détricoter le lien spécial qui relie l’Outremer à la France métropolitaine.

ONESTA doit démissionner de ses fonctions.

Daniel DALIN
Président du CREFOM

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !