Tribune libre de la Fédération française des associations de commerçants :

Reconfinement : "les forains et les métiers de l'évenementiel se sont mobilisés"


Publié / Actualisé
Devant la crainte d'un reconfinement national, la FFAC, les forains et les métiers de l'évenementiel se sont mobilisés. Réunis à la CCIR et avec le soutien de son Président M. Ibrahim PATEL, une conférence de presse fût organisée pour affirmer notre refus d'un confinement généralisé qui aurait des conséquences catastrophiques pour les artisans,commerçants et indépendants de la Réunion. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Devant la crainte d'un reconfinement national, la FFAC, les forains et les métiers de l'évenementiel se sont mobilisés. Réunis à la CCIR et avec le soutien de son Président M. Ibrahim PATEL, une conférence de presse fût organisée pour affirmer notre refus d'un confinement généralisé qui aurait des conséquences catastrophiques pour les artisans,commerçants et indépendants de la Réunion. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

La fermeture généralisée des commerces dits " non-essentiels " à la Réunion porterait un coup fatal à de nombreux secteurs d'activité, pour lesquels une part importante du chiffre d’affaires se réalise en fin d’année. Pour la FFAC, il serait primordial avant tout de contrôler les flux d’arrivées de passager au niveau du Port et de l’aéroport. La Préfet fût également informé de nos craintes.

Ce mercredi 28 octobre, le Président de la République Emmanuel MACRON a annoncé le retour du confinement à partir de Vendredi. Des adaptations sont prévues pour les territoires des Outre-mer. Elles seront détaillées ce vendredi. La FFAC s’est réjouie de cette décision qui montre que la situation particulière des Outre-mer a été prise en compte.

Nous remercions le Préfet pour avoir relayé notre détresse auprès du Gouvernement, le Président de la CCIR et tous les élus pour leur mobilisation. Nous souhaitons que des décisions soient prises pour protéger les réunionnais et aussi pour sauvegarder l’éconnomie de la Réunion.

Les prochaines semaines s’annoncent cruciales et la FFAC restera mobilisée concernant les éventuelles mesures de soutien de l’Etat et de la Région et pour la préservation des commerces de la Réunion. Nous restons également à la disposition de la préfecture pour participer aux débats liés aux nouvelles mesures applicables localement.

LA FFAC REUNION

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !