Tribune libre du Port sa mèm mèm :

Exigence de probité et de transparence dans l'action politique au Port


Publié / Actualisé
Suite aux révélations de la presse sur l'enquête préliminaire diligentée par le Parquet de Saint Denis et les perquisitions en Mairie et au domicile du Maire à propos de suspicions de corruption, nous tenons à réagir en témoignant de notre stupeur.
Suite aux révélations de la presse sur l'enquête préliminaire diligentée par le Parquet de Saint Denis et les perquisitions en Mairie et au domicile du Maire à propos de suspicions de corruption, nous tenons à réagir en témoignant de notre stupeur.

Tout en respectant le principe fondamental de la présomption d’innocence, nous nous interrogeons sur un certain nombre de faits qui révèleraient de troubles coïncidences et des liens financiers supposés entre des responsables publics et associatifs avec des intérêts privés.

De même, fort de nombreux témoignages qui nous sont parvenus, nous nous interrogeons sur ces liens troubles et leurs conséquences sur des pratiques préférentielles d’embauches intervenues à quelque mois des dernières élections municipales. Des pratiques qui auraient pu altérer la sincérité du scrutin électoral et rompre l’égalité entre les différents candidats ainsi que la liberté des électeurs dans leur choix. Nous rappelons également quelques engagements que nous avons pris en signant la Charte sur la transparence du Collectif Citoyen RSA, également signé par le Maire du Port.

Celle-ci nous amène également à poser ces questions : La Ville a-t-elle rendu publique le cout des emplois de cabinets pour les postes de non fonctionnaires ? Le Candidat élu Maire a –t-il rempli dans toute sa complétude sa déclaration d’intérêt auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la Vie Publique (HTAVP) en faisant apparaitre les mouvements d’argent qui font l’objet de cette enquête pénale ? Enfin, au sujet de l’extension du Centre Commercial du Cap Sacré Coeur, est-ce que toutes les dispositions ont été prises afin de prévenir ou d’empêcher toute pratiques relevant du trafic d’influence. En tant que contribuables citoyens portois, nous sommes en droit de nous interroger.

Alors que nous connaissons l’une des plus graves crises de ces deux derniers siècles, nous devons tout faire pour apporter dans l’exercice des fonctions publiques la plus grande probité et transparence dans l’intérêt supérieur de notre Peuple. Notre démocratie est en danger et ne saurait être pris en otage par des intérêts particuliers guidés par le profit de quelques-uns...

L’équipe le Port sa mèm mèm

   

2 Commentaire(s)

Papillon diurne, Posté
La Réunion est-elle un territoire propre, au sens gestion et administration des CT et tous les EPCI , et SEM, SPL, etc. ?Tout finit par se savoir sur et dans une aussi petite île...
NAREN, Posté
Bravo ! Au moins ce groupe politique parle de choses concrétes à faire au lieu d'accuser un tel ou un tel. Laissons la justice faire son travail et surtout rendez des comptes messieurs et mesdames les élus. Vous devez donner l'exemple partout tout le temps et ne pas vous considerez au dessus des Lois