Tribune libre d'Yvette Duchemann :

Allez plus loin pour La Réunion


Publié / Actualisé
Cette semaine, la signature de la convention-cadre économie circulaire a été signée entre le Département et la Cinor. C'est un 1er pas qui a déjà entraîné d'autres partenariats et nous pouvons nous réjouir de ce travail collaboratif et participatif. J'ai été à l'initiative de ce Codec contrat d'objectifs d'économie circulaire de la Cinor sous l'ancienne mandature (Photo rb/www.ipreunion.com)
Cette semaine, la signature de la convention-cadre économie circulaire a été signée entre le Département et la Cinor. C'est un 1er pas qui a déjà entraîné d'autres partenariats et nous pouvons nous réjouir de ce travail collaboratif et participatif. J'ai été à l'initiative de ce Codec contrat d'objectifs d'économie circulaire de la Cinor sous l'ancienne mandature (Photo rb/www.ipreunion.com)

Je remercie encore tous mes collègues élu(e)s qui l’ont voté à la majorité. Ce Codec qui comme son nom l’indique, entraîne une diminution des "ex- déchets " (car à terme nous ne devrions gérer que les OR, objets recyclables !) sur notre territoire et a été réfléchi pour un partenariat étroit avec le département, partenariat que j’ai suivi jusqu’à la date de cette signature.

Maintenant que le Département s’est engagé dans une transition énergétique écologique solidaire, nous nous devons de travailler pour une convention-cadre de Transition Energétique avec toutes les intercommunalités,   notamment celles qui vont valider sous peu, elles aussi leur PCAET : plan climat air énergie territorial pour lutter contre le réchauffement climatique.

PCAET  que j’ai également initié avec les services de la Cinor, 1ére intercommunalité à la concrétiser, et qui suit son cours avec cette nouvelle mandature que je remercie et que je salue. Le département a donc son rôle à jouer puisque le plan climat appelle à développer des partenariats, avec des actions communes accompagnées toutes de financements. Exemple: Ces institutions capables de travailler ensemble au-delà des partis, des clivages et pour le bien du territoire,  pourraient s’organiser, un exemple de projet commun : pour l’installation de bornes photovoltaïques/recharge de véhicules électriques en zone urbaine, rurale et… forestière, il nous faut déjà vite  y réfléchir. Ce qui diminuerait notre dépendance aux distributeurs du réseau électrique. En gros: in min i lave lot. Et ce qui créera, comme je l’ai toujours affirmé, et cela se confirme, de nombreux emplois dans nos entreprises locales.

Le Département peut ainsi devenir  le coordonnateur/animateur de l’ensemble des PCAET.

Le Département peut ainsi devenir le coordonnateur/animateur de l’ensemble des PCAET pour la partie des actions futures qui nécessiteront de faire appel à ses compétences propres, comme l'action sociale, la gestion forestière et des espaces naturels sensibles etc. Il nous faut bâtir notre futur en complémentarité et non en recherche avide de leadership.

Nous avons aussi, ces dernières semaines, acté notre plan de TES départemental (Transition Ecologique Solidaire) avec 3 axes majeurs :
Axe 1 : éco exemplarité au sein du Département, en cours.
Axe 2 : conversion écologique de nos politiques publiques au bénéfice des habitants, en effet, tout ce que nous faisons au Département doit réduire notre impact environnemental : nos routes, nos bâtiments, notre parc automobile, nos achats, le télétravail, la dématérialisation des démarches, la construction et le cadre de vie quotidien dans les collèges, etc.  Et surtout et surtout : le notre chapm social, thématique au coeur de nos compétences départementales, se doit d’être converti en écologie sociale en y intégrant des critères, des leviers écologiques de solidarité territoriale.  Exemple: paniers/repas bio pour nos EPHAD, nos collégiens, les catégories sociales les plus modestes, l’accompagnement de l’agriculture bio et alternative pour faire baisser les prix etc.
Notre axe 3 : solidarité territoriale  écologique. Exemple : le PST plan de solidarité territoriale signé entre département et chaque commune, se doit d’avoir un volet complémentaire que sont des clauses écologiques environnementales, sociales...

Et comme l’Ecologie est tout sauf punitive, bonifions par un bonus les communes les plus méritantes par leur projet. Il y a énormément à faire dans cette TES au Département et dans les autres institutions, mais c’est maintenant qu’il faut le faire, et les élus en ont la responsabilité, ensemble, humblement et pour tous.

Ecologiquement vôtre. Merci. Nartrouvangalizaz

Yvette Duchemann, élue écologiste

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !