Thierry Gauliris (Baster) enregistre à Kingston :

Un Réunionnais en Jamaïque


Publié / Actualisé
En janvier 2002, Thierry Gauliris, le leader du groupe Baster, était en Jamaïque pour l'enregistrement de quelques uns de ses plus grand succès en version reggae "roots". Une aventure qui a enthousiasmé le chanteur
En janvier 2002, Thierry Gauliris, le leader du groupe Baster, était en Jamaïque pour l'enregistrement de quelques uns de ses plus grand succès en version reggae "roots". Une aventure qui a enthousiasmé le chanteur
"Travailler avec des musiciens qui comptent parmi les plus grandes pointures de la musique cela ne peut que t'apporter énormément de choses. Sur la musique, mais aussi sur la vie en général". Thierry Gauliris, le chanteur leader de Baster, l'un des groupes de musique les plus célèbres de La Réunion, a visiblement été très marqué par son aventure jamaïcaine.
Il a séjourné dans l'île natale de Bob Marley, le pape incontesté du reggae, du 8 au 18 janvier 2002. L'idée d'aller enregistrer, là-bas dans la lointaine Jamaïque quelques-uns des morceaux les célèbres du groupe saint-pierrois, est venue d'Éric Assani, et de Philippe Maurizi de Matoma Productions.
Le premier est le manager du groupe à La Réunion, le second est à Paris et il est le "tourneur" de la formation musicale. "L'objectif était d'enregistrer un album qui puisse "accrocher" le public au niveau national" indique Thierry Gauliris. Il ajoute: "les choses sont allées très vite. Nous avons commencé à en parler en octobre 2001, en janvier 2002 j'étais en Jamaïque".
Sur place, le chanteur va travailler avec certains des musiciens de Bob, de Rita, de Ziggy Marleyde Jimmy Cliff et d'autres grands noms. Il enregistre dans le studio du roi Bob à Kingston. Surtout, il vit la musique avec les Jamaïquains. C'est sans doute ce qui l'a le plus marqué. "Pour eux faire de la musique, n'est pas un métier, c'est un art de vivre. En fait, c'est l'essence de leur vie" note Thierry Gauliris.

Des musiciens jamaïcains de renom

Plusieurs grands noms de la musique reggae ont participé à l'enregistrement de l'album de Baster. Énumération d'une formation idéale...
Stephen Steward (43 ans)
Piano acoustique/Orgue Hammond, claviers
Il tourne actuellement avec Burning Spear sur les spectacles et enregistre son prochain album.
Il a également joué avec Bob Marley, Jimmy Cliff, Toots and the Maytals et a travaillé avec les Rolling Stones
Ian "Beezy" Coleman (36 ans)
Guitariste rythmique et solo
Il tourne en ce moment avec Ziggy Marley. Il a joué avec Rita (il était d'ailleurs à La Réunion lors du concert de Rita à Saint-Paul), avec Tomy Rebel et Luciano
Dave Richard (23 ans)
Bassiste
Tourne et enregistre actuellement avec Burning Spear. Il fait partie de la nouvelle génération de musiciens Jamaïcains.
Basil "Prince" Shirley (23 ans)
Batteur
Il est considéré comme le batteur du moment en Jamaïque, où sa cote augmente chaque jour. C'est avec Buju Banton et Ziggy Marley qu'il tourne en ce moment.
Samuel Clayton Junior
Ingénieur du Son
Fils de Samuel Clayton (l'un des pères fondateurs des Mystics Revelation of Rastafari). Après avoir évolué dans le groupe de son père, il s'oriente vers la partie technique de la musique. Son expérience est grande. Il tourne sur scène mais surtout en studio et participe à de nombreux enregistrements en studio à New York City. Il a travaillé dans cette ville pendant 10 ans. Il a enregsitré pour des groupes comme Congos, Burning Spear, les Skatalites et bien sur les Mystics Revelations.
Il a fait toutes les prises de son à Kingston au studio "Tuff Gong" (le studio de Bob Marley). Il a réalisé les prises de son des musiciens réunionnais et a mixé l'album à La Réunion.
Sa disponibilité intellectuelle et sa passion pour la musique ont grandement contribué à mener à terme le projet de Baster.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !