Nouvel an chinois :

Bonne année de la chèvre


Publié / Actualisé
Les Réunionnais d'origine chinoise ont fêté le nouvel an chinois samedi 1er et dimanche 2 février 2003. Plusieurs manifestations ont eu lieu dans l'île
Les Réunionnais d'origine chinoise ont fêté le nouvel an chinois samedi 1er et dimanche 2 février 2003. Plusieurs manifestations ont eu lieu dans l'île
Très tôt samedi matin, des centaines de pétards ont éclaté devant la porte des commerces tenus par des Réunionnais d'origine chinoise. Selon la tradition, le bruit des explosions chasse les démons et les éloigne pour le reste de l'année. Dans les différents temples bouddhistes, des prières ont ensuite été dites en hommage à la mémoire des ancêtres.
En fin de matinée, porté à bout de bras par des danseurs, le Lion du Nouvel an a défilé dans le carré piéton de Saint-Denis. Le lendemain, dimanche 2 février, un spectacle de danses et de musique a été organisé à l'école franco chinoise de Saint-Paul.
Engagés comme ouvriers agricoles par des propriétaires terriens, les premiers Chinois sont arrivés dans à La Réunion au début du 19ème siècle en provenance de Canton. Les arrivées ont augmenté au début du 20ème siècle. Les nouveaux venus se sont rapidement spécialisés dans le commerce.
Aujourd'hui leurs descendants, environ 30 000 personnes soit 4% de la population totale de La Réunion, occupent toujours une place importante dans ce secteur économique.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !