4ème Festival du Film de Saint-Denis :

Le Brésil à l'honneur


Publié / Actualisé
Du 12 au 20 novembre 2005, la cité dionysienne accueillera pour la quatrième fois le Festival du Film de Saint-Denis baptisé "Brésil, Brésils 2005", dans le cadre de l'année du Brésil en France.
Du 12 au 20 novembre 2005, la cité dionysienne accueillera pour la quatrième fois le Festival du Film de Saint-Denis baptisé "Brésil, Brésils 2005", dans le cadre de l'année du Brésil en France.
Organisé par l'association Ciné (F) Estival, cette 4ème édition s'inscrit dans "la politique culturelle de la ville ", affirme Jean-Pierre Clain, Directeur des Affaires Culturelles du chef-lieu. À l'honneur cette année, des fictions et documentaires brésiliens ainsi que des films de huit pays en exclusivité et en avant-première nationale. Conférences, projections, concerts sont au programme de ce 4ème Festival du Film de Saint-Denis.
Après le cinéma australien l'année dernière, le Festival du Film s'intéresse au foisonnement créatif du cinéma brésilien. Un large panorama des genres cinématographiques brésilien, du drame à la comédie en passant par le documentaire sera proposé au public.

Quatre sites

Le Festival aura lieu sur quatre sites : La MJC de Château-Morange (du 12 au 20 novembre), à la salle Vladimir Canter (du 14 au 18 novembre), au Gaumont-Lacaze (du 14 au 18 novembre) ainsi qu'au théâtre du Grand-Marché (18 au 20 novembre). Lors de ces projections 25 films seront présentés. Une quinzaine sont des ?uvres brésiliennes dont Cazuza, de Sandra Werneck et Walter Carvalho ainsi que Cinéma, Aspirines et Vautours de Marcelo Gomes. La plupart de ses films sont inédits à La Réunion, exception faite pour les film, Camping à la ferme, du français Jean-Pierre Sinapi et Dear Wendy de Thomas Vinterberg qui seront projetés dans les salles de l'île.
Parmi ces 25 films, 11 seront en compétition, les spectateurs pourront alors voter pour l'attribution du Prix du Public.

Concerts gratuits et foot

En parallèle des projections de films, des conférences seront organisées sur le thème du "cinéma brésilien". Elles seront animées par Katia Adler, fondatrice de l'association "Jagada distribution" qui représente le cinéma brésilien en Europe. À noter l'intervention d'Amnesty International sur "la condition des droits de l'homme de nos jours au Brésil". En plus de la projection des films brésiliens, le public sera plongé dans l'ambiance festive du Brésil avec la traditionnelle "Batucada". Une explosion de percussions brésiliennes dans la rue du Maréchal Leclerc avec une touche locale puisque des percussionnistes réunionnais accompagneront cette parade. Des concerts gratuits de musique brésilienne, Terra Brasil, et Malgache se dérouleront pendant cette semaine du Festival.
Parler du Brésil sans évoquer le football aurait été un sacrilège. Pour les fans du ballon rond, une soirée "foot" est prévue le mardi 15 novembre à 18H45 à la MJC du Château-Morange où un documentaire sur le dieu du foot "Garrincha" sera projeté.

- Pour de plus amples informations sur les dates et les horaires des projections ainsi que les tarifs : www.cinefestival.fr

Audrey Hoarau
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !