Festival du film :

Tout un cinéma


Publié / Actualisé
Le coup d'envoi de la première édition du festival du film de La Réunion a eu lieu ce mercredi 30 novembre au Cinépalmes de Sainte Marie. Les membres du jury ont été présentés lors de cette soirée inaugurale (notre photo: le comédien Jean-Paul Rouve et l'actrice Zoé Félix qui font partie du jury du festival)
Le coup d'envoi de la première édition du festival du film de La Réunion a eu lieu ce mercredi 30 novembre au Cinépalmes de Sainte Marie. Les membres du jury ont été présentés lors de cette soirée inaugurale (notre photo: le comédien Jean-Paul Rouve et l'actrice Zoé Félix qui font partie du jury du festival)
Le suspense est fini. Les noms des six membres du jury de ce festival ont été annoncés peu la projection des films ce mercredi soir. Il s'agit de Jean-Paul Rouve, comédien, Frédérique Moidon, directrice de casting, Fred Eyriey, réalisateur et producteur, Zoé Félix, comédienne Françoise Kersebet, conseillère pour le cinéma à la Drac Réunion et Alain Armand vice-président délégué à la culture. L'actrice Dou Doillon qui était attendue pour ce festival et qui devait même faire partie du jury a décliné l'invitation au dernier moment. Mais d'autres noms du cinéma français participent à ce festival, dont Mélanie Doutey, Sophie Quinton et Gérard Krawczyk.

" Comprendre le romantisme "

Lors de cette première soirée, le film "Il ne faut jurer de rien", avec Mélanie Doutey, a été projeté, en présence du réalisateur, Eric Civanyan. Cette adaptation de l'?uvre de Musset a séduit à la fois le réalisateur et la comédienne car il illustre selon eux "la modernité de l'amour" et traite de choses toutes simples de l'existence. L'actrice dira que grâce à ce film, "j'ai pu comprendre le romantisme".
"Frankie", autre film réalisé par Fabienne Berthaud, a été présenté en exclusivité. La particularité de ce film est qu'il a été tourné dans une véritable clinique psychiatrique. Il raconte l'histoire d'un mannequin (rôle incarné par Diane Kruger) qui se retrouve hospitalisée dans une clinique psychiatrique, à la fin de sa carrière. "Ce n'est pas un film contre l'univers de la mode. J'ai tenté de montrer la solitude de ces femmes qui lorsqu'elles ne sont plus sous les feux des projecteurs, sont confrontées à l'immensité de la solitude" confie la réalisatrice.

Hommage aux réalisateurs locaux

Le festival du film de la Réunion, ce sont 3 soirées de projection, les mercredi 30 novembre, jeudi 1er décembre et vendredi 2 décembre, et une 1 soirée de gala prévue le samedi 3 décembre. Ce festival est dédié au 1er et 2d longs-métrages. La manifestation a voulu rendre hommage aux réalisateurs locaux, en leur offrant un espace pour présenter leur courts-métrages. Parmi eux, Camille Tillier, 25 ans. Son court-métrage, "De l'autre côté du lac", vient d'être primé pour son scénario cette année au mois de mai au Festival de Canne.

Six films en compétition

Au total, ce sont six films qui sont en compétition. Un court et un long métrage seront primés. Le meilleur court-métrage sera sélectionné par un vote du public. Ce dernier a la possibilité de visionner l'ensemble des courts-métrages et de voter sur le site internet de RFO (www.rfo.fr).
A l'affiche de ce jeudi 1er décembre, "Tout pour plaire", en présence de Yann Gilbert, producteur, et Cécile Télerman, réalisatrice, et "Quand les anges s'en mêlent", présenté en avant-première. Patrick Levy, le scénariste et co-producteur, Crystel Amsalem-Levy, la réalisatrice et Fabien Zenoni le comédien de ce film ont fait le déplacement pour l'occasion.
Les tarifs sont fixés à 16 euros, la soirée complète, et 10 euros, pour assister à la projection du second film.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !