Mélanie Doutey :

La fine fleur du cinéma français


Publié / Actualisé
L'actrice française Mélanie Doutey est ravie d'être à La Réunion pour le premier festival du film de La Réunion, qui se tient jusqu'au samedi 3 décembre 2005. Entre deux interviews, elle nous livre un peu d'elle-même.
L'actrice française Mélanie Doutey est ravie d'être à La Réunion pour le premier festival du film de La Réunion, qui se tient jusqu'au samedi 3 décembre 2005. Entre deux interviews, elle nous livre un peu d'elle-même.
Elle a le sourire vrai, Mélanie Doutey. Sous son air de jeune fille fragile, elle cache une volonté de fer. L'actrice est née dans le cinéma. Elle est la fille de l'acteur et réalisateur Alain Doutey. Mais dit-elle,cela ne facilite pas pour autant les choses, car l'essentiel pour elle, lorsqu'elle s'est lancée dans ce métier, c'était justement d'être à la hauteur, et de ne pas décevoir ses parents, et son public. Elle a donc placé la barre très haut. Et parce qu'elle était habitée "par une conviction intime et très forte", elle a entamé une carrière d'actrice. " Déjà enfant, confie-t-elle, j'aimais jouer avec les poupées et les figurines et leur raconter des histoires, je leur trouvais des costumes. J'aime toujours le faire".

Sacrée meilleure actrice

Son premier rôle au cinéma lui est offert par Jean-Charles Taccella dans "Les gens qui s'aiment" en 1998. Mélanie entre ensuite au Conservatoire National d'Art Dramatique de Paris, qui lui ouvre les portes du film de Pierre Jolivet, "Le Frère Du Guerrier". Suivront "Leila" de Gabriel Axel en 2003 dans lequel elle tient le premier rôle, puis "La Fleur Du Mal" de Claude Chabrol, dans lequel sa prestation est époustouflante.
Mais c'est pourtant grâce à la télévision que Mélanie rencontre le grand succès. Elle incarne en 2005 "Clara Scheller" sur France 2, aux côtés du comédien Frédéric Dieffental. Elle obtient pour ce rôle le Prix de la Meilleure Actrice, au 45e festival international de Monte Carlo. Devenue un espoir sûr du cinéma français, elle rejoint en 2005 Gérard Jugnot et Jean Dujardin sur le tournage de "Il ne faut jurer de rien", une adaptation de l'?uvre d'Alfred de Musset.

Fan de Catherine Zeta Jones

Télévision ou cinéma ? Mélanie n'a pas de préférence. "J'ai la chance d'avoir pu faire les deux. Mais c'est vrai que dans les deux cas, le rapport au public n'est pas le même. Avec ce rôle magnifique dans 'Clara Scheller', j'ai pu toucher 7 millions de téléspectateurs " dit-elle.
Si elle n'avait pas été actrice, Mélanie aurait archéologue. "L'archéologie, c'est encore une autre passion. J'aime bien l'idée de fouiller, de creuser, pour reconstituer la vie des gens ". Mais c'est un peu ce qu'elle fait aujourd'hui, dans un tout autre domaine, en incarnant à chaque fois des personnages nouveaux. Sa star préférée : Catherine Zeta Jones, avec qui elle a d'ailleurs une vague ressemblance. Et quant on lui dit, elle rougit de plaisir.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !