Musique :

Raphaël prend place à la Ravine Saint-Leu


Publié / Actualisé
Le chanteur aux millions d'albums vendus est à La Réunion pour un concert unique le samedi 21 octobre 2006 à la Ravine Saint-Leu. Arrivé jeudi, Raphaël s'est prêté au jeu des questions/réponses avec la presse dès sa sortie d'avion. "Content d'être arrivé" et visiblement enthousiaste, il espère bien rencontrer des musiciens réunionnais
Le chanteur aux millions d'albums vendus est à La Réunion pour un concert unique le samedi 21 octobre 2006 à la Ravine Saint-Leu. Arrivé jeudi, Raphaël s'est prêté au jeu des questions/réponses avec la presse dès sa sortie d'avion. "Content d'être arrivé" et visiblement enthousiaste, il espère bien rencontrer des musiciens réunionnais
On le dit androgyne, mystérieux, romantique.... À part, "on est comme on est", il ne sait que répondre. Raphaël semble peu se soucier de son image. Pourtant, difficile de passer à côté de ses tubes et de sa gueule d'éternel ado mangée par deux yeux bleus immenses. Raphaël est LE chanteur auquel tout sourit. Couronnées aux dernières victoires de la musique, ses balades mélancoliques envoûtent un public de 7 à 77 ans. Ses mélodies accrochent et s'entêtent, ses paroles intriguent et s'installent petit à petit dans les mémoires. Samedi 21 octobre, il sera sur la scène de la Ravine à Saint-Leu accompagné de 5 musiciens pour un concert électrique au cours duquel il jouera des morceaux de son dernier album "Caravane" et s'autorisera quelques "choses plus intrépides". Après une tournée de 150 dates, l'auteur de "Ne partons pas fâchés" s'arrêtera quelques jours dans l'île, donnera un concert à Maurice et espère bien rencontrer les musiciens péi. Fan d'Alan Peters notamment, il voudrait aussi donner un concert plus intime dans un bar avec des musiciens locaux, le lendemain du grand show. On lui répond que "ça va être l'émeute!". "Non, les gens savent se tenir", rétorque-t-il.

Passion, rêve et accident

Pour lui, la notoriété n'est pas un problème. "Si on ne veut pas être reconnu, on met une casquette. C'est très simple de sortir dans la rue, il ne se passe rien". Auteur compositeur, il puise son inspiration dans l'air du temps. "Elle est liée aux gens, aux sentiments. Ça peut venir d'une rencontre, d'un film, d'une situation. Ca vient d'un coup, mais quand ça vient pas, ça vient pas!". Ses chansons évoquent le temps qui passe, l'amour, la mort, le désamour, la fragilité des choses et la spiritualité.
En décembre, il partira pour Haïti à la recherche de sons des Caraïbes pour son prochain album. Des chansons avec Stephan Eicher ou Rachid Taha sont également en projet. Plus prompt à parler de ses inspirations musicales et de ses préoccupations d'artiste, que d'engagement politique ou de Star'ac, Raphaël est tombé dedans par "passion, rêve, mais aussi par accident". Il participe à la Star'ac dans le cadre de sa promotion mais concède "qu'artistiquement", c'est pas terrible. En revanche, ça peut être un tremplin, comme pour Olivia Ruiz par exemple. "Je comprends les gamins ou moins gamins qui ont envie de la faire, c'est tellement dur de se faire remarquer. Par contre, ce que les professeurs apprennent, c'est une caricature". Pour lui, le vote est quelque chose de privé et il ne soutiendra aucun candidat comme nombre ses confrères qui prennent position pour l'un ou l'autre. Il ne s'engage pas, mais s'adresse à l'intime. La recette du succès est peut-être là. Et ce petit quelque chose qui fait que le charme opère.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !