Musique :

Salem Tradition fête ses dix ans


Publié / Actualisé
Déjà dix ans que le maloya de Christine Salem et ses dalons résonne dans les c?urs réunionnais et par-delà les frontières. Après quatre albums à succès et de nombreuses tournées à travers le monde, le groupe a choisi de fêter son anniversaire sur l'île, entre amis. Rendez-vous les 22 et 23 février 2008, à l'espace Jeumon de Saint-Denis.
Déjà dix ans que le maloya de Christine Salem et ses dalons résonne dans les c?urs réunionnais et par-delà les frontières. Après quatre albums à succès et de nombreuses tournées à travers le monde, le groupe a choisi de fêter son anniversaire sur l'île, entre amis. Rendez-vous les 22 et 23 février 2008, à l'espace Jeumon de Saint-Denis.
Nathalie Natiembé, Laurence Beaumarchais, Danyel Waro, Françoise Guimbert et bien d'autres encore sont attendus pour chanter, aux côtés du groupe, quelques-uns de ses plus grands morceaux les 22 et 23 février 2008. Outre un concert exceptionnel, les deux soirées, en forme de rétrospective, proposeront des films, des photos du groupe, autant d'instantanés qui retracent l'aventure exceptionnelle de Salem Tradition.
L'espace Jeumon accueillera aussi une grande exposition réalisée, sous l'égide de Christine Salem, par des jeunes des quartiers Chaudron et Camélias de Saint-Denis et traitant de " la vie lontan ". L'artiste ne pouvait en effet pas célébrer ses 10 ans de chanson sans rendre hommage à son autre activité professionnelle, celle de travailleur social.

Qui est Salem Tradition ?

Originaire des Camélias à Saint Denis, Christine Salem fait partie de la nouvelle génération féminine du maloya. À 12 ans, elle écrit ses premières chansons. Mélangeant séga, maloya ou blues, elle fait ses débuts dans la rue avec des copains et fréquente différents courants musicaux de l'Ile en tant que choriste. Avec quatre camarades (Nadège Ichambe, Vincent Philéas, David Arbrousse et Manssour Hadj Ali), elle fonde Salem Tradition en 97. Au sein du groupe, elle se consacre au chant, sa passion, et à son instrument fétiche, le kayamb. Depuis dix ans, ses compositions mêlent subtilement la musique de l'océan indien avec des instruments traditionnels africains et réunionnais (roulèr, dundum, djembé). Avec Salem Tradition, Christine Salem réinvente la tradition musicale réunionnaise et africaine, s'imposant comme une artiste incontournable.

Une année riche en événements

Point d'orgue de l'année, les concerts exceptionnels donnés pour les dix ans ne constituent pas pour autant l'unique actualité du groupe. Au programme de Salem en 2008, une tournée en Europe, un deuxième en métropole, sur la route des festivals d'été, une troisième en Malaisie et une participation, en fin d'année, au festival Africolor à Paris où Salem Tradition devrait se produire en compagnie du groupe haïtien Ti Coca. Quelques autres apparitions sur l'île, réparties sur plusieurs mois, sont également prévues de même qu'un spectacle aux Comores avec l'auteur et comédien Soeuf Elbadawi.

* Tarifs : 10 et 12 euros.
Un concert plus intimiste est prévu le vendredi 29 février 2008 à la salle Leconte de Lisle à Saint-Paul.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !