Culture :

Flou sur le Sakifo 2008


Publié / Actualisé
Jérôme Galabert, le directeur de Sakifo Prod, l'a assuré lors de la conférence de présentation de l'événement, ce mercredi 26 mars 2008 : le festival aura bel et bien lieu du 5 au 10 août prochains. Malgré les récents bouleversements politiques, " the show must go on ". De grands noms de la musique world ont déjà réservé leur billet. Quant à savoir si la manifestation se déroulera à Saint-Leu, comme traditionnellement, cela reste pour le moment un mystère, aucune discussion n'ayant été engagée entre le nouveau maire et l'équipe du Sakifo.
Jérôme Galabert, le directeur de Sakifo Prod, l'a assuré lors de la conférence de présentation de l'événement, ce mercredi 26 mars 2008 : le festival aura bel et bien lieu du 5 au 10 août prochains. Malgré les récents bouleversements politiques, " the show must go on ". De grands noms de la musique world ont déjà réservé leur billet. Quant à savoir si la manifestation se déroulera à Saint-Leu, comme traditionnellement, cela reste pour le moment un mystère, aucune discussion n'ayant été engagée entre le nouveau maire et l'équipe du Sakifo.
" Je suis très inquiet " a déclaré le directeur du Sakifo, Jérôme Galabert, en préambule de la conférence de presse. Si les dates sont bouclées, le programme presque arrêté, le budget chiffré, le lieu du prochain festival reste encore à déterminer. En effet, Thierry Robert, le nouveau maire MoDem de Saint-Leu, n'a pas caché, ses dernières semaines, sa volonté de faire évoluer le Sakifo en procédant à des " ajustements ".
Lors de ses meetings de campagne, il aurait en effet évoqué l'idée de décentraliser certaines scènes, afin d'ouvrir davantage la manifestation à la population des Hauts ; de même, il souhaiterait proposer des billets à tarif préférentiel pour les habitants de Sasint-Leu L'équipe du Sakifo, qui n'a encore jamais rencontré officiellement le nouveau maire, s'inquiète sérieusement des velléités de changement d'un partenaire qui lui était jusqu'ici indispensable.
Depuis quatre ans, la commune saint-leusienne accorde en effet une subvention de 75 000 euros (sur un budget total de 1,6 millions d'euros) mais apporte surtout un soutien logistique et technique d'une ampleur inestimable.

A Saint-Leu ou ailleurs...

La nouvelle majorité qui, puisqu'elle subventionne et accueille le festival, s'arroge le " droit de donner son point de vue ", selon l'expression des organisateurs du festival, pourrait bien voir les choses autrement, décidant par exemple que le Sakifo occasionne plus d'embouteillages, de nuisances sonores et autres que de retombées satisfaisantes.
Pourtant, l'équipe du Sakifo rappelle que la ville a tout à gagner d'un tel événement : " Pour 1 euro investi dans une manifestation de ce genre, la collectivité peut espérer des retombées de l'ordre de 2,5 euros, souligne l'un des membres de la production ". Malgré cette incertitude quant au lieu final du festival, Jérôme Galabert affirme que le Sakifo 2008 aura bien lieu, mais peut-être pas à Saint-Leu. Des discussions auraient été amorcées avec la mairie de Saint-Paul. " Nous avons des engagements économiques avec nos partenaires, des engagements vis à vis du public réunionnais, explique Jérôme Galabert, il n'est donc pas question d'annuler la manifestation. Et ce n'est un secret pour personne que de nombreuses villes cherchent à accueillir un tel événement ".

Un programme alléchant

En attendant, une partie du programme du Sakifo 2008 a été dévoilée, ce mercredi. Une partie seulement car la venue de nombreux artistes dépend de la scène qui sera finalement retenue pour accueillir le festival et des moyens logistiques mis en ?uvre par celle-ci. Sont néanmoins confirmées les présences de quelques grosses pointures comme Tiken Jah Fakoly, Jeff Lang ou Keziah Jones déjà présent lors de la première édition. Côté français, on se réjouit d'accueillir Dionysos, Emilie Loizeau et à nouveau Cali. Comme d'habitude, une large place est faite aux groupes locaux, notamment Lo Griyo, Lansiv ou Gramoun Sello. Qu'il ait lieu à Saint-Leu ou dans une autre ville, le festival 2008 promet une fois de plus de grands moments musicaux, entre retrouvailles et découvertes.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !